Fiche Personne
Chanteur/euse Acteur/trice Compositeur

Mounira Mitchala

Tchad

Français

Son prénom Mounira signifie en arabe tchadien « la radieuse » et son nom de scène Mitchala la « panthère douce », et le moins que l’on puisse dire est que cette lumineuse jeune femme les porte bien.

Rare voix féminine tchadienne à avoir fait irruption sur la scène internationale, Mounira a eu un parcours semé d’embûches, et il lui a fallu combattre pour se faire accepter dans un pays très conservateur, en proie à des turbulences politiques permanentes et qui a connu plusieurs guerres civiles. Être femme, chanteuse au Tchad où « l’artiste est considéré comme quelqu’un qui ne vaut rien » et où le poids de la religion et des traditions n’arrange pas les choses. Il faudra à Mounira un courage et une détermination hors du commun pour se faire reconnaître.

Elle est aussi actrice. Elle apparait dans deux films de Mahamat-Saleh Haroun : Abouna (2003) et Daratt (2006)

English

In Chadian Arabic, her first name, Mounira, means « radiant », and her stage name, Mitchala, the « sweet panther ».. The resplendent young artist more than lives up to them.

One of the few female Chadian singers to have won an international following, Mounira has faced a succession of obstacles in her career and has had to struggle for acceptance in her highly conservative country, which has suffered continual political conflict and a number of civil wars. As a female singer in Chad, where « artists are seen as worthless » and the weight of religion and tradition make things even harder, Mounira showed exceptional courage and determination in gaining recognition.
After the jury chaired by Salif Keita unanimously awarded her the Prix Découvertes RFI in 2007, Mounira Mitchala released her first album, Talou Lena (Marabi, 2008), and then recorded a second one for the Lusafrica label: Chili Houritki, produced by Camel Zekri, for release on 5 March 2012.