Fiche Personne
Ecrivain/ne Militant/e

Fadéla M’Rabet

Algérie

Français

Fadéla M’Rabet, née à Skikda (Algérie), a été l’une des premières féministes dans son pays. La Femme algérienne et Les Algériennes (1965 et 1967, Maspero) l’ont fait connaître. Elle a publié depuis L’Algérie des illusions (1972, Robert Laffont), Une enfance singulière (2003, Balland), et Une femme d’ici et d’ailleurs (2005, Éditions de l’Aube).
Docteure en biologie, elle a été maître de conférences – praticienne des hôpitaux à Broussais-Hôtel-Dieu.