Fiche Personne
Chanteur/euse Guitariste

Sam Tshabalala

Afrique du Sud

Français

Héros de la résistance culturelle au régime de ségrégation de l’apartheid, en tant que chanteur et guitariste du célèbre groupe « The Malopoets » : Sam Tshabalala a choisi les voies de l’exil, vers la France. Véritable « performer », il assure sur scène un spectacle détonnant qui mêle des éléments des traditions musicales et chorégraphiques des cultures noires d’Afrique du Sud et une modernité joyeuse. Il écrit ses textes en zoulou, sotho, tswana, shangaan et en anglais. Il explore également les frontières musicales d’une Afrique à la fois rêvée, mais aussi profondément ancrée dans la réalité.
Sam Tshabalala fait partie de ces artistes qui ont dû, à un moment où à un autre, quitter l’Afrique du Sud et l’apartheid pour aller tenter leur chance ailleurs. Leader de la formation Malopoets qui, dans les années 80, était incontournable là-bas, il part sans même avoir le temps de dire au revoir à ses proches. Arrivé en France, il fonde Sabeka, avec lequel il réinvestit la musique et les rythmes des townships. Il chantera pour Neslon Mandela en 1993 à l’occasion d’une visite officielle à Paris.
Sam Tshabalala a un répertoire inspiré de la mosaïque des cultures sudafricaines.
Il écrit ses textes en zoulou, sotho, tswana, shangaan et en anglais. Il parle de l’Afrique du Sud d’aujourd’hui et de la vie dans les townships. Il chante l’histoire, souvent douloureuse de l’Afrique du Sud en zoulou, en shangaan, en tswana et en anglais? sur des mélodies paradoxalement douces et joyeuses remplies de la force de la vie.
Les différents rythmes, langues et traditions sud-africaines émergent de sa musique, dans un style très dépouillé, dans une ambiance très acoustique !