Fiche Personne
Acteur/trice

Sabrina Ouazani

Algérie, France

Français

Née le 06 décembre 1988 à La Courneuve (Saint-Denis, France).
Sa mère, Mamika, et son père, Abdelak, sont nés à Sidi Bel Abès, ville de l’ouest de l’Algérie rendue célèbre en étant l’ancien centre de la Légion étrangère française. Depuis 1984, les parents de Sabrina OUAZANI, son grand frère Djamel (né en 1986), sa petite soeur Sarah (né en 1995) et elle vivent aux 4 000, cité de La Courneuve.
Elle s’est mariée à l’acteur Yasmine BELMADI, brutalement décédé avant la sortie du film ADIEU GARY (2009) où ils partagent l’affiche avec Jean-Pierre Bacri.
Plus d’informations sur son blog officiel et sur Wikipédia


Sabrina Ouazani, née en France de parents d’origine algérienne, est une jeune actrice qui a déjà fait sa place dans le milieu du cinéma français. Dès l’âge de 13 ans, elle obtient son premier rôle dans le film L’Esquive qui lui vaut une nomination pour le Meilleur espoir féminin aux César en 2002. La même année, le film d’Adbellatif Kechiche gagne le César du Meilleur film, mais également les prix collectifs de Meilleure interprète féminine au Festival de Valence et au Festival d’amour de Mons, puis le Prix spécial du jury pour l’ensemble des comédiens au Festival du film d’Istanbul.

De 2004 à 2009, Sabrina fait partie de la distribution de plusieurs séries et téléfilms en France : Louis Page (2004), Ravages et Reporters (2006), En attendant demain et Une histoire à ma fille (2007), Garçon manqué (2008). En 2009, elle joue dans cinq productions dont, Les vivants et les morts, Simon Magellan, Marion Mazzano puis dans les téléfilms Tenir Tête et Frères. Au cours des deux dernières années, on a également pu la voir dans les téléfilms Le chant des sirènes (2010) et Passage du désir (2011), puis en 2012, dans le court métrage La Dette diffusé à Canal + et présenté au Festival de Cannes la même année. Toujours en 2012, elle était de la série et intrigue policière Manipulations aux côtés de Lambert Wilson.

C’est surtout grâce au cinéma que Sabrina se fait remarquer. Elle retrouve à nouveau le réalisateur Kechiche en 2007 pour La Graine et le Mulet. De 2006 à 2007, elle participe aux productions J’attends quelqu’un, Nuit d’Arabie et Paris de Cédric Klapisch, puis Tangeroises. En 2008, elle est de la production Je suis heureux que ma mère soit vivante de Claude et Nathan Miller, puis de Adieu Gary de Nassim Amaouche, film gagnant du Grand Prix de la Semaine internationale de la critique au Festival de Cannes la même année. Elle poursuit en 2009 avec les productions Loin de Paris et Tout ce qui brille et fait partie de la distribution de Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, Grand Prix du Jury du Festival de Cannes 2010 et César du Meilleur film en 2011. Dernièrement, Sabrina était de la distribution de La source des femmes de Radu Mihaileanu (2010), de Vole comme un papillon de Jérôme Maldhe (2011) puis, toujours en 2011, tenait un des rôles principaux aux côtés d’Omar Sy dans la comédie De l’autre côté du périph de David Charhon. Sabrina joue un des rôles principaux aux côtés d’Eric Judor dans le film Mohamed Dubois d’Ernesto Ona dont le tournage se terminait tout dernièrement. Cet automne, Sabrina sera de la distribution du film De guerre lasse d’Olivier Panchot mettant également en vedette Jalil Lespert et Nils Arestrup.
Dans Inch’Allah [d’Anaïs Barbeau-Lavalette, 2013], elle interprète le rôle de Rand, une jeune Palestinienne enceinte qui se lie d’amitié avec Chloé, une médecin québécoise.

Source:
www.inchallah-lefilm.com/acteurs

English

Born in 6 December 1988, Saint Denis, France.

Among her Awards

2005 | Cérémonie des César | PARIS, France |
> Nominated: Most Promising Actress (César du Meilleur jeune espoir féminin), for L’Esquive (A. Kechiche)

2004 | Mons International Festival of Love Films | MONS, Belgique |
> Won: Best Actress (Meilleure actrice), for L’Esquive (A. Kechiche),
Award shared with: Sara Forestier, Nanou Benhamou


more here on IMDB
Films(s)