Fiche Personne
Illustrateur/trice Scénariste Editeur/trice Bédéiste

Alban Ramiandrisoa Ratsivalaka

Madagascar

Français

Alban Ramiandrisoa, né en 1963, est l’une des figures essentielles du 9ème art malgache, explique Christophe Cassiau-Haurie dans une interview de cet artiste qui mêne, parallement à sa carrière de bédéiste, une carrière de consultant international. Ses débuts, dans les années 80, se situent à l’époque de l’âge d’or de la BD malgache dont il reste, « plus de 25 années après, l’un des rares survivants encore actifs. A la différence de la plupart de ses collègues, il a su anticiper les changements qui ont bouleversé le milieu grâce à une capacité de rebond peu commune. Son farouche désir d’indépendance financière et professionnelle l’a fait devenir chef d’entreprise et consultant externe pour différents organismes internationaux, sans pour autant cesser de produire et de se diversifier.  » (Christophe Cassiau-Haurie)

Style et thèmes :


Après avoir travaillé pour  » Fararano Gazety  » où il dessina une planche intitulée  » Maki, le babakoto « , une de ses premières publications date de 1982,  » Nirina, mpanao baolina «  (Nirina le footballeur), dans le Quotidien  » Madagascar-Matin « . En 1983, il publie un court essai sur la BD malgache,  » Ny tantara an-tsary « , à l’occasion d’un colloque réunissant les bédéistes malgaches de l’époque. En 1984, il est membre du jury pour le collectif Aventures dans l’Océan Indien. Il fonde l’association « Soimanga » à la fin des années 80 pour la promotion de la BD malgache. Il va alors collaborer avec les editions St-Paul et réaliser des BD religieuses à partir de 1989, dont « James Alberione, Hero for the Gospel « , qui fut diffusée en Amérique du Nord.
En 1990, à loccasion des 3e Jeux des Îles de l’Océan Indien, il publie des comic-strips très populaires dans le quotidien  » Imongo Vaovao  » puis chez  » Midi Madagasikara  » ( » Somonga  » qui signifie « Blagues » en malgache). De 1997 à 2002, en tant que manager, il intègre le Projet Basics de l’USAID où il en profite pour se former à la PAO. Il devient ensuite, après 2002, consultant international en Arts Graphiques et en Information Education Communication (IEC) pour former en Afrique des dessinateurs qu’il spécialise dans la PAO. Il publie actuellement ses dessins dans  » Madagascar Magazine « 

Alain Brezault


Exemples BD :

 » Vato ambany riana « 

Albums publiés :

 » Vato ambany riana  » (1987)
 » Rasalama  » (1990), (Ed St-Paul)
 » Zavavin-drano « 
 » Faralahy « 
 » Vato ambany riana « (nouvelle version)

Magazines :

« Fararano Gazety »
 » Madagascar-Matin « 
 » Imongo Vaovao « 
 » Midi Madagasikara « 
 » Madagascar Magazine »