Fiche Personne
Chanteur/euse Chorégraphe Danseur/se

Papson Sylla

Côte d’Ivoire

Français

Enfant, on le surnommait le papa du son car il courait toujours à la recherche du son des djembés. Papson a commencé ses premiers concours de danse à l?âge de 5 ans. Face à la réticence de ses parents quant à sa vocation de danseur, l?enfant du village de Tiémé décide de quitter sa famille pour tenter sa chance à Abidjan.

Avec toute son audace, il se présente à la télévision pour danser en direct et réussit à convaincre les organisateurs. Le samedi suivant il passe à l?antenne, se fait repérer par la télévision nationale et participe à l?émission de danse culte en Afrique : Variétoscope avec son propre groupe de danseurs « Forum ». C?est ainsi qu?avec des jeunes de sa génération tels que Magic System, il a été un des initiateurs du style Zouglou, la danse de la rue revendicatrice de Côte d?Ivoire. Le plus jeune chorégraphe d?Abidjan a alors remporter tous les concours du Variétoscope pendant 3 années consécutives.

Il intègre ensuite le célèbre ballet national Kotéba avec lequel il tourne dans le monde entier pendant plus de 3 ans : Allemagne, France, Angleterre, Suisse, Mali, Ghana, Togo, Burkina, Nouvelle Calédonie?Après son intervention au festival d?Avignon, Papson participe aussi aux cérémonies d?ouverture et de clôture des Jeux Olympiques d?Atlanta aux Etats-Unis.

Des artistes de renommée internationale lui ont confié la réalisation de chorégraphies de clips et spectacles : Tiken Jah Fakoly, Oumou Sangaré, Césaria Evora, Khaled, Shaft, Norma Claire, Aïcha Koni, Tissénifo, Savane Allah, Samba Oussou.

Puis, avec la confiance de Georges Momboye, il devient le chorégraphe de la compagnie « Ivoire Danse Compagnie », avant de s?installer à Paris pour devenir l?assistant chorégraphe de Georges Momboye. Dernièrement, Papson a fait la 1ère partie de Tiken Jah Fakoly au Zénith, et l?inauguration du Musée Branly à Paris.

Actuellement, il a crée sa propore création de danse afro-contemporaine qu’il présentera le 7 et le 14 mars au théâtre Marsoulan à Paris