Fiche Personne
Cinéma/TV Arts plastiques Photo

Aliette Cosset

Réalisateur/trice, Photographe, Commissaire d’exposition
France

Français

Née en 1967 à Bordeaux, vit et travaille dans le sud-est de la France. Après des études de Lettres Modernes à Aix-en-Provence, en recherche sur l’image et la poésie contemporaine, Aliette Cosset entre à l’Ecole Nationale Supèrieure de la Photographie d’Arles où elle obtient son diplôme en 1996.
Aliette Cosset travaille comme photographe, réalisatrice audiovisuelle, artiste pluridisciplinaire, directrice artistique, commissaire d’expositions…
Depuis 1996, et ce jusqu’en 2006, Aliette Cosset conçoit des soirées de projection, et assume la direction artistique et la programmation du festival Voies Off des Rencontres d’Arles (deux directions artistiques particulières : « Regards sur la photographie africaine » en 2000, et « L’Afrique en face » en 2006).
La rencontre avec la photographie africaine s’est produite en 1997, avec Alioune Bâ et Youssouf Sogodogo, dont les images étaient présentées au festival Voies Off.
En 1998, Aliette Cosset réalise des tirages, encadrements et commissariats d’expositions pour les Rencontres de Bamako. En 2001 et 2003, elle conçoit avec Isabel Forner les grandes soirées de projections au bord du fleuve Niger. En 2005, un « journal en images » avec les étudiants du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia. Et en 2009, un DVD « Mémoires des rencontres Africaines de la photographie de Bamako ».
Depuis 1990, elle accompagne en images le travail de la compagnie Ilotopie.
En 2002, elle participe à la création du collectif Amalgamix, photographie, installation, image en mouvement, direction artistique de l’édition « Amalgamix, Western Attitude » mars 2007.

EXPOSITIONS, PUBLICATIONS ET PERFORMANCES
– Show room Othilia – Marseille 2008 Barcelone 2007
– Braderie de l’image – Citron Jaune PSL 2005 à 2008
– Amalgamix La Malterie – Maison folie Lille – le citron jaune Port St Louis
Elle a dirigé l’atelier Noir et Blanc lors de la 1ère édition de la résidence à Ségou en 2008.
Partager :