Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Producteur/trice Scénariste

Jean Paul Amoussou

Bénin

Français

C’est depuis Treichville, la ville qui l’a vu naître dans les années 1970 que Jean Paul AMOUSSOU avait cultivé sa passion pour la comédie. Déjà au primaire il s’est fait remarqué à travers la troupe théâtrale scolaire, avec de nombreux prix gagnés. Une fois entré au secondaire, il sera très tôt remarqué par Justin AVOLONTO, alors Directeur du CSP (Cours Secondaire Protestant) à travers ses exploits dans les activités artistiques et culturelles du lycée. Plus tard récupéré par l’immortel feu Pr MOMBY, Jean Paul sera désormais avec le plus grand comédien de l’époque qui était plutôt connu sous le pseudonyme de « change moi la lame », son célèbre slogan. Sa passion et son dévouement pour la comédie ont encouragé Feu MOMBY à se faire substituer lors de certains spectacles par celui qui désormais régnera dans l’arène artistique et culturelle Africaine sous le nom de « ONCLE BAZAR ». Des années plus tard, la compagnie ONCLE BAZAR verra le jour avec les grandes figures telles que Feu Gbomagniavoko, Prince YADJO,et d’autres. De cette aventure sortiront des productions de cassettes audio dont les plus remarquables resteront « Le Doute Du Président » et « Trouble D’Amour ».
Il faudra attendre jusqu’en 1999 pour qu’apparaisse « Petit Pipi », la première production audiovisuelle en VCD de la compagnie, ce qui à cette époque était une première dans l’histoire du Bénin, venant de la part d’une compagnie de théâtre. Avec l’accueil surprenant du public à l’endroit du VCD, la compagnie se chargera d’étancher la soif artistique d’un public encore dans ses débuts de contact avec les productions nationales. Ainsi viendront d’autres toutes aussi remarquables comme Agbako (2004), Assougbo (2006), Gbèto dida (2007) qui seront suivies de la fameuse série policière Djibiti, Volume 1 et 2 (2008) qui connaîtra un succès international. L’année suivante, « Houédjizo » (La maison en feu) viendra confirmer la position de l’homme qui malgré son poste de Directeur exécutif du festival RIRE O GRAS, a pris le pari de toujours faire parler de lui au moins une fois l’an dans le monde du showbiz. Notons que depuis 2003 Jean Paul AMOUSSOU avait déjà accédé au grade de Chevalier de l’Ordre du Mérite du Bénin. L’année suivante, il sera reconnu entant que Meilleur Artiste de l’année. Aujourd’hui quand on lui demande quel est son plus grand rêve, Oncle Bazar n’hésite pas à confier : « vaincre le colonialisme culturel », car pense l’artiste, l’Afrique est assez mature pour savoir ce dont ont besoin ses écrans.

En 2010, le film « La Main noire » est retenu dans le cadre du Festival du film africain de Khourigha au Maroc. L’année suivante (en 2011), le film « Houedjizo » est sélectionné par le même Festival. Ce film a été également retenu au Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) 2011. Trois films de la maison de production notamment « Djibiti », « La Main noire » et « Houédjizo » ont été retenus aux Rencontres audiovisuelles de Douala (Rado), Cameroun.

Facebook: www.facebook.com/OncledeBazar
Twitter: @onclebazar

English

Beninese Actor, Producer and Video Director
Films(s)