Fiche Personne
Dessinateur/trice Scénariste Caricaturiste

Hamidou Zoetaba

Burkina Faso

Français

Hamidou vit de et pour l’art. La caricature représente pour lui « un instrument puissant pour parler le même langage, pour montrer que les différences sociales, de couleurs et de races représentent une richesse plutôt qu’un handicap pour l’épanouissement des hommes ; pour sensibiliser les opinions publiques sur les conséquences des fléaux qui menacent l’humanité ?, en un mot, ma plume me permet d’apporter ma contribution à l’édification d’un monde de demain meilleur pour tous. »
Ce trublion de la gouache, nous propose un dessin dénonçant les dirigeants (appelés aussi courtiers ou gatekeepers sur la scène internationale) « qui profitent de l’ignorance des populations et des subventions octroyées par l’Europe à des fins personnelles au mépris du bien-être des populations. »

Hamidou Zoetaba travaille au Journal du jeudi depuis 2004.
Il y fait du dessin de presse et des caricatures. Il y propose aussi en page 2 des bandes dessinées, composées en général de trois strips les uns sur les autres et mettant régulièrement en scène un héros qu’il a créé : Yembi de Sakoula.

Quelques-unes de ses meilleures planches ont été éditées dans Les 50 meilleures bandes dessinées de JJ, tome I et tome 2.

Il a participé au Festival de la bande dessinée d’Angoulême 2005.

En 2010, Hamidou Zoetaba a dessiné le n° 9 de la revue de BD, Kouka : Vacances au village natal.

Il a également été illustrateur de la revue de jeunesse Moi, ma vie, mon rêve soutenue par l’ONG Family care international ainsi que pour Sidwaya bande dessinée jusqu’en 2007.

En 2005, Zoetaba réalise une exposition de caricatures des principaux cinéastes africains (Cinégritude).

Celle-ci, reprise sous diverses formes, sera exposée dans différents festivals de cinéma : Namur (Belgique), La Rochelle (France), Amiens (France), Tarifa (Espagne), aux journées européennes du développement en France, à Création culture pour le développement (Union européenne, Bruxelles)…

Hamidou Zoetaba a été nommé en 2008 Chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication par le président burkinabè.