Fiche Personne
Pianiste/claviériste Compositeur

Raphaël Lemonnier

France

Français

La carrière du pianiste Raphaël Lemonnier est plus centrée sur le jazz. Raphaël Lemonnier a débuté avec le big band de Nîmes dirigé par Jeff Gilson puis par Roger Guérin. En 1986, il part à La Nouvelle Orléans avec le Labory’s Creole Jazz Band de Guy Labory. Pendant un an, il se passionne pour le boogie woogie qu’il étudie avec Philippe Lejeune. L’enseignement du pianiste Philippe Duchemin sera aussi important. Devenu musicien professionnel en 1997, il s’installe à New York, joue dans les clubs de Manhattan et rencontre l’ancien pianiste de Charlie Mingus, Jaki Byard, avec lequel il étudie le piano et l’arrangement. En hommage à Erroll Garner, l’une de ses influences principales avec Oscar Peterson, Earl Hines et Count Basie, il y grave son premier disque intitulé « Raphaël Lemonnier Trio ». De retour en France, il travaille l’écriture musicale avec Ivan Jullien et publie l’album « Septet Jazz » dédié à Billy Strayhorn et Duke Ellington. En 2004, il met sur pied avec Chris Gonzales, le spectacle « Dancing », une création du Théâtre de Nîmes. Très investi sur la scène jazzistique hexagonale, il se produit dans de nombreuses manifestations : Tanjazz (Tanger), The Village Gate, Jazz In Montauban et 24 h Swing de Monségur. Parallèlement à ses activités, il écrit des musiques pour la télévision, notamment pour Arte.