Fiche Personne
Plasticien/ne Peintre Sculpteur/trice

Owanto Owanto

France, Gabon
Site web : www.owanto.com

Français

Artiste internationale basée à Monaco, Owanto est née à Paris en 1953 d’un père français et de mère gabonaise. Elle a vécu au Gabon pour la plus grande partie de son enfance et a passé la majeure partie de sa vie en Europe – en France, en Grande-Bretagne, Monaco et l’Espagne. Ses oeuvres se retrouvent dans des collections privées et publiques partout dans le monde et sont signées dans la mémoire de sa mère Owanto Bia. Owanto signifie La Femme, la femme. Owanto représente sa mère patrie, la République du Gabon dans leur début à la 53e Exposition Internationale d’Art de la Biennale de Venise (2009).

« Le travail d’Owanto n’est pas sans lien avec les canons propres au pop art, conceptuel et minimaliste pour élaborer toute une série de symboles simples et universellement lisibles, et il ne s’agit pas de découvrir mais plutôt de rappeler au spectateur où il doit aller dans sa quête de solutions, dans sa recherche d’un point à partir duquel une société moralement affaiblie peut entamer sa guérison. À partir de ses propres sculptures, Owanto a réalisé quelques icônes très schématisées, présentées dans des formats hautement techniques et industriels, ainsi les lanternes et la signalétique routière. Il s’agit là de ressources souvent utilisées par des artistes tels que Maurizio Cattelan, Rogelio López Cuenca, Gabriel Acuña ou Michael Pinsky. La réflexion d’Owanto s’agence sur quelques images qui représentent le noyau familial (mère, père et fils) et un enfant qui joue, comme emblème du bonheur du monde à venir. Les signaux ont la double fonction de souligner, d’une part, les interprétations et les solutions, et d’autre part, d’orchestrer un changement de direction au niveau des règles qui commandent le monde. Comme les flambeaux ou les phares, les lanternes éclairent le chemin menant à un futur de tolérance, de solidarité, d’espoir et de bonheur. » (Fernando Francés, 2009)

English

International artist based in Monaco, was born in Paris in 1953 to a French father and Gabonese mother. She lived in Gabon for the greater part of her childhood and has spent most of her life in Europe – in France, Great Britain, Monaco and Spain. Her works can be found in private and public collections around the world and are signed in her mother’s memory Owanto Bia. Owanto means La Femme, The Woman. Owanto is representing, her motherland, the Republic of Gabon in their debut at 53rd International Art Exhibition of the Venice Biennale (2009).

« Owanto uses pop, conceptual and minimal art in her creation of universal symbols, which remind spectators of where the solutions to our world may lie and how a society lacking moral strength
may begin to heal. Using her sculptures as starting points, Owanto creates a series of icons which she presents in highly technical formats such as light-boxes and traffic signs – mediums previously explored by Maurizio Cattelan, Rogelio Lopez Cuenca, Gabriel Acuna and Michael Pinsky. Owanto’s discourse focuses on images of a family group and a child playing, which suggest a happier world to come. The pieces have the double intention of alerting us to solutions to our global predicament, and of suggesting a change in governing attitudes and rules. The light-boxes, like torches and lighthouses, illuminate a future characterised by tolerance, unity and hope. « (Fernando Francés, 2009)