Fiche Personne
Dessinateur/trice Bédéiste

Olivier Kassi Ngoubeyou (Kangol)

Cameroun

Français

Kassi Ngoubeyou Olivier, alias Kangol, est né à Mbalmayo en 1980. Fasciné par la BD depuis sa plus tendre enfance, il fera ses études à l’IFA (Institut de Formation Artistique) de Mbalmayo et commencera une carrière dans la pub en tant qu’infographiste. Il fait ses débuts dans la bande dessinée au sein du groupe gabonais  » Mac BD  » avant de participer à divers festivals à Douala et Kinshasa et d’intégrer l’association  » Trait Noir  » qui regroupe des dessinateurs camerounais sous la présidence de Almo.
Auteur de dessins et de planches publiés localement dont :
 » Moukouaye « ,  » Sirène « ,  » Au nom d’Adam « ,  » Le gardien de la marmite, Ze Ngrimba « ?
Ses planches ont été publiées dans  » Zam Zam Hebdo  » un magazine de BD réalisé au sein de l’association  » Trait Noir « , animée par son compatriote Almo et regroupant une vingtaine de jeunes auteurs camerounais. Un numéro spécial de Zam Zam, réalisé en 24 pages, à l’occasion d’un atelier de formation animé par les bédéistes belges Warnauts et Raives, fut publié et inséré dans le  » Spirou Hebdo  » du 9 août 2006.


Style et thèmes :

Artiste de talent, au trait réaliste et affirmé, coloriste doué, Kangol n’a pas encore eu la chance de se faire reconnaître à sa juste valeur à l’extérieur de son pays. Mais sa participation aux 5 numéros de  » Para Jaka « , le Cyber-Zine créé par Ramon Esono Ebalé, avec le soutien de ICEF de Malabo, d’octobre 2005 à Juin 2006 lui a permis de montrer aux internautes ses indéniables qualités graphiques.
Invité au Festival International de BD d’Alger (FIDBA) en sept. 2009, il participe à l’album collectif  » La bande dessinée conte l’Afrique « .


Alain Brezault



Exemples BD :


 » Moukouaye « ,
 » Sirène « ,
 » Au nom d’Adam « 
 » Ze Ngrimba « 
in  » Zam Zam »
et
« Para Jaka »


Albums publiés :


 » La bande dessinée conte l’Afrique « 
(collectif, Editions Dalimen, Alger, 2009)


Magazines :


 » Zam-Zam Hebdo « 
« Para Jaka »



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications