Fiche Personne
Scénariste Bédéiste

Koutawa Hamed Prislay

République démocratique du Congo

Français

Koutawa Hamed Prislay, qui signe ses dessins sous le pseudonyme « KHP« , est né à Brazzaville en 1979.
Très jeune, il se passionne pour la BD en lisant tout ce qui est alors disponible sur le marché congolais. Il commence à dessiner en s’inspirant des comics de Stan Lee et des éditions Marvel.
De 1995 à 1997, il suit une formation à l’école de peinture de Poto-Poto à Brazzaville.
En 1998 il débute la réalisation d’une chronique en images très réalistes sur la guerre civile au Congo couvrant la période 1992-1997, sous le titre de « La descente aux Enfers ». Il réalise les dessins de cette période entièrement au stylo bille sur du papier recyclé !
En 2000 ses convictions de l’époque (il fut témoin et acteur de la destitution de Pascal Lissouba par son prédécesseur et successeur, Denis Sassou Nguesso) le poussent à s’inscrire à l’Académie militaire Marien N’Gouabi. Son nom aux consonances d’une ethnie opposée au pouvoir le met à l’écart de la vie militaire.
Il révise ses positions politiques et quitte fin 2000 la capitale pour Pointe-Noire. Il vivote d’emplois de vigile que ses compétences de soldat lui ouvrent avec une relative facilité.
Jamais il n’abandonne le dessin. Par pur hasard, en octobre 2007, il présente ses travaux au CCF de Pointe-Noire alors qu’un atelier sur la bande dessinée y est en cours. Grâce à son talent d’exception, il bénéficie d’un passe droit et intègre l’atelier animé par le professionnel kinois Asimba BATHY.
L’expérience est renouvelée à deux reprises en 2008.
Les membres de l’atelier se regroupent en collectif sous le nom de « Ponton BD ». Tous, sauf lui retenu par des obligations professionnelles concourent pour le festival de BD d’Alger. Tous sont sélectionnés et seule Jussie Lamathd trouvera les moyens de se rendre à Alger.
En juin 2008 ses participations à l’exposition « Dessous de Pointe-Noire » et septembre 2008 pour l’exposition « Carte blanche à Ponton BD et Asimba Bathy » organisée au Centre Culturel Français de Pointe-Noire sont particulièrement remarquée.


Exemples BD :

« Le duel fraticide » (carnet de dessins et textes)
« La descente aux enfers »(1992-1997) Travaux présentés au CCF de Pointe-Noire

Albums publiés :

« Le duel fraticide » (carnet de dessins et textes)

« La descente aux enfers » (1992-1997) (album non publié)