Fiche Personne
Illustrateur/trice Bédéiste

Bertin Prosper Amanvi

Côte d’Ivoire

Français

Bertinn Prosper Amanvi est né à Aboisso en 1974. Diplômé de l’Académie des Beaux Arts d’Abidjan, il est professeur d’Arts plastiques, enseigne la Bande dessinée à l’Université de Cocody et dans les grandes écoles de communication à Abidjan. Il fut un des membres fondateurs du magazine satirique  » G’Bich  » (Abidjan) et il est membre de l’association ivoirienne  » Tâche d’encre « . En 1998, il obtient le « Prix Graine de Pro  » au SIDHA 98 à Adzopé. En 2000, il remporte le Prix BD de  » Lire en Fête  » au CCF d’Abidjan. En 2001, lors du Festival  » Cocobulles  » à Grand Bassam, il gagne le Prix du meilleur graphisme et un prix remis par Canal+ Horizon, suite à un concours de cartes de v?ux et calendriers. Enfin, en avril 2002, il est couronné par le  » Prix spécial Africa e Mediterraneo  » pour la meilleure BD africaine à l’exposition  » Matite Africane  » de Bologne dont il réalisa l’affiche et la couverture du catalogue. En juillet 2002, il fera partie du Jury du  » Prix Africa e Mediterraneo  » en Italie pour la meilleure BD africaine.En 2003, son album  » Blolo Bian, l’amant de l’au-delà  » est co-édité en Italie par  » Gbich ! « , Africa e Mediterraneo  » et les éditions Lai-momo.


Style et thèmes :

Très différent de son approche de caricaturiste dans  » Gbich ! « , le style atypique d’Amanvi, jouant sur les effets contrastés du noir et blanc à travers des dessins dont les lignes courbes semblent s’entrelacer, a été très influencé par ses lectures sur l’art nouveau et les grands artistes de la BD en noir et blanc, tels Hugo Pratt, Tardi et le Japonais Ryoichi Ikegami.
Dans l’album en préparation,  » Akouaba, la princesse de Bonda « , dont le tome 1,  » L’alliance  » est scénarisé par Fidèle Koffi, il abandonne le noir et blanc, ce qui l’oblige à modifier son style en intégrant avec un talent, encore une fois très surprenant, des couleurs chaudes à un graphisme plus réaliste et extrêmement détaillé pour camper ses personnages évoluant dans un passé africain onirique.
Amanvi est un très grand artiste méritant une reconnaissance internationale?

Alain Brezault


Exemples BD :

 » Gbich ! « 
 » Matite Africane « 

(expo)

Albums publiés :


 » L’amant de l’au-delà « 
En préparation :
« Akouaba, la princesse de Bonda « ,

Tome 1  » L’alliance « 

Magazines :


 » Gbich ! « 
 » Africa comics «