Fiche Personne
Illustrateur/trice Scénariste Bédéiste
Labo
Côte d’Ivoire, France

Français

Le dessinateur d’origine française, Labo, alias “Maïga”, a créé dans les années 70 son célèbre personnage, “Dago”, un jeune ivoirien fraîchement débarqué de sa brousse à Abidjan où il découvre avec beaucoup d’humour et de débrouillardise que la vie urbaine n’est pas facile dans la capitale où le mot d’ordre est “chacun pour soi”. Le jeune Dago, philosophe en herbe, formé dans la tradition villageoise où la solidarité n’est pas un vain mot, constate, au fil de ses démélées avec les “grotos” de la ville, que la modernité n’offre pas que des aventages lorsque l’on est sans le sou. Une partie des planches ont été regroupées dans un album “Dago à Abidjan”, édité en 1973 par la Société d’Imprimerie Ivoirienne.

Style et thèmes :


Avec son graphisme au trait dépouillé et tout en rondeurs, ses dialogues empruntant à la “langue de Moussa” des tournures de phrases d’un humour et d’une justesse irrésistibles, Maïga a réussi là un véritable coup de maître qui révolutionna le dessin de presse ivoirien. Traitées sur le mode comique, les aventures de Dago, ont tout de suite séduit le public ivoirien, à tel point que la publicité s’empara du personnage, dans la presse, au cinéma et à la télévision durant une dizaine d’années. Il a inspiré par la suite le personnage de “Monsieur Zézé”, dessiné par Lacombe, au cours de la décénie suivante

Alain Brezault

Exemples BD :

Planches dans “Ivoire Dimanche”
Planches pour la pub des piles Eveready

Albums publiés :

“Dago à Abidjan” (1973)

Magazines :


“Ivoire Dimanche”
“Fraternité matin”