Fiche Personne
Cinéma/TV

Mohamed Salah

Réalisateur/trice, Scénariste
Égypte

Français

Mohamed SALAH RAMI est Réalisateur et scénariste égyptien.

BIOGRAPHIE
Mohamed Salah est né à Alexandrie en 1979. Diplômé de la Faculté de psychologie d’Alexandrie, il étudie le cinéma au Centre Culturel Jésuite avec le SEMAT – groupe de production – de 2003 à 2005. Il a travaillé en tant qu’assistant réalisateur avec de nombreux professionnels, et participé à plusieurs workshops, ainsi qu’à une résidence artistique à l’association Makan en Jordanie. En 2006, il réalise son premier long-métrage, « Goozor » (Iles), produit grâce à une bourse de l’association El Mawed. En 2007, il participe à la Berlinale Talent Campus 5# organisée par le festival international du film de Berlin. Il travaille actuellement dans le département médias de la Bibliothéca d’Alexandrie et poursuit en parallèle ses projets de réalisation : un nouveau film portant sur les immigrés clandestins tentant de rejoindre l’Europe depuis les côtes nord africaines, et la création d’une base de données pour la jeune création vidéo en Egypte.

REALISATIONS (SELECTION)

2005 : « Pschoteen », court métrage, 25 min.

2006 : « Goozor » (Iles), long métrage, sous titré en français et en anglais-sélection officielle du FIPA 2007, 60 min.
Lorsque vous souffrez de la solitude, que vous n’avez personne à qui parler, il y a peut-être quelqu’un près de vous, dans la même situation, que vous ne connaissez pas. Vous n’échangez pas un mot et chacun part de son côté. Les nouvelles technologies n’ont pas réussi à réduire la distance entre les gens pas plus qu’elles n’ont supprimé l’éloignement et l’isolement. L’homme recherche la compagnie de ses semblables, mais se retrouve bien souvent seul. Le point commun entre les gens est l’aliénation. Elle se produit lorsque des personnes qui vivent ensemble sans se connaître vraiment souffrent d’une impossibilité à communiquer. Ce film, dont l’action se situe à Alexandrie, raconte l’histoire d’un groupe de personnes qui n’ont en commun que la solitude et l’isolement.

Source:
http://rami.zinclafriche.org/spip.php?article254

English

Mohamed SALAH RAMI.
Egyptian Director and Scriptwriter.

BIOGRAPHY
Mohamed Salah is born in 1979 in Alexandria, he’s a graduate of the Psychology Faculty, at the University of Alexandria. He studied movie making at the Jesuit Cultural Center and the SEMAT from 2003 to 2005. He worked with many professionals as an assistant director, and took part in many workshops, among which an artistic residency at Makan, Jordania. Since 2005, he has worked on many media support. He won a grant from El Mawed El Saqqafi association, in order to produce his first feature length film, « Goozor ». In 2007, he participated at Berlinale Talent Campus 5# which organised by Berlin International Film Festival. Nowadays, he’s working at the Media department of the Bibliotheca Alexandrina, while developping in parallel his projects : one of them is dealing with the situation of illegal immigrants in Europe, and the other is the development of a database on young egyptian video creation. Most of his movies are inspired by Alexandria, and the changes it is going through, turning it into a much more distant and strict city.

SELECT WORKS

2005 : « Pschoteen », short drama, 25 min.

2006 : « Goozor » (Island), length feature fiction movie, official selection of FIPA (International Festival of Audiovisual Programs).
When you end up suffering of loneliness, with no one to talk to, there may be someone nearby you don’t know but who’s in the same situation. You never exchange a word and you each go your own way. New technologies have not kept their promise of narrowing the distance between people, no more than they have taken them out of their solitude and isolation. Human nature always yearns for the company of others but often finds itself alone. What binds people together is « alienation. » Inner alienation happens when people who live together without really knowing one another suffer from the same impossibility to communicate. The film is set in Alexandria and tells of a group of people who share nothing other than their solitude and isolation.

Source:
http://rami.zinclafriche.org/spip.php?article255
Partager :