Fiche Personne
Illustrateur/trice Bédéiste

Samba Ndar Cissé

Sénégal

Français

Samba Ndar Cissé reçoit en 1993 le Premier prix du concours de scénario du Centre culturel français de Dakar. Un peu plus tard, l’Institut sénégalais de recherches agricoles l’engage comme graphiste à plein temps. En signant sous le pseudonyme de Bath Cissé, il est caricaturiste pour le quotidien sénégalais Sud, de 1995 à 1998. Il suit une formation en dessin académique pour devenir storyboarder et animateur dans l’industrie du dessin animé (studio Pictoon à Dakar). Samba Ndar Cissé renouera par la suite avec la caricature dans le journal satirique Le Cactus et il publie ses premières bandes dessinées :  » Moments privés « ,  » Vision de l’avenue Ponty  » et  » Hé waay copain « . Il a également illustré une douzaine d’ouvrages pour enfants (Badou le talibé, Chasse à Mbelgor, L’épreuve de Noko, Le Bonnet du sorcier, Le gandoul bleu, Le cheval couleur de miel, Sitou et le dentiste, Le fabuleux tour du monde de Raby, ?) et collabore régulièrement avec de nombreuses institutions et ONG internationales. Il fait partie des 10 auteurs primés au concours  » Vues d’Afrique «  du Festival d’Angoulème 2006 en présentant une histoire en 3 planches,  » El Dorado  » sur le rêve d’un exil migratoire. En 2006, il dessine  » Oulaï « , 5 magnifiques planches en couleur sur les méfaits de l’excision en Afrique et obtient le Prix  » Africa e Mediterraneo  » de la meilleure BD inédite, section Réflexions sur les Droits de l’Homme.

Style et thèmes :


Samba Ndar Cissé est à la fois un dessinateur extrêmement talentueux et un grand coloriste : il a su composer avec  » Oulaï «  un récit onirique en images somptueuses décrivant une Afrique traditionnelle dans des décors d’une beauté à couper le souffle et où la violence des scènes qu’il dénonce renforce le message destiné à ses lecteurs, à savoir que l’époque où les jeunes filles devaient subir le supplice de l’excision, comme leur mère ou leur grand’mère, appartient désormais au passé, les femmes modernes n’acceptant plus de soumettre leurs filles à ce rituel barbare imposé par les hommes?
Invité au dernier Festival International de la BD d’Alger en 2009, il a participé à l’album collectif, « La Bande dessinée conte l’Afrique », publié en septembre 2009 par les éditions Dalimen.

Alain Brezault


Exemples BD :

 » Vision de l’avenue Ponty « ,
 » Hé waay copain « ,
 » El Dorado « ,
 » Oulaï « ?


Albums publiés :

Livres illustrés pour enfants,dont  » Chasse à Mbelgor « , ed. Hathier International,
Et  » Le fabuleux tour du monde de Raby « , ed. NEA Dakar, 2003

 » La Bande dessinée conte l’Afrique « (Collectif, 2009)

Magazines :


 » Planète enfants « 
 » Planète jeunes « 


Dessins de presse :
 » Sud « ,
 » Le Cactus «