Fiche Personne
Acteur/trice

Michael Lonsdale

France

Français

Michael Lonsdale (prénom écrit sans tréma et prononcé à l’anglaise /ˈmaɪkəl/), né le 24 mai 1931 à Paris, est un acteur français de théâtre, de cinéma, et de dramatiques radiodiffusées. Il est également artiste-peintre.

Lire la suite sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Lonsdale

Monument du cinéma hexagonal avec plus de 140 films, sa stature, sa voix et son instinct du jeu inimitables se sont révélés chez Truffaut, Eustache, Mocky, Duras, Ruiz, Beauvois?
Un chemin singulier fait de profondeur, de malice et de rayonnement tranquille que le Festival Paris Cinéma 2011 a choisi de retracer à l’occasion d’un hommage exceptionnel rendu au comédien, en sa présence. Un parcours vertigineux que retracera une rétrospective d’une quinzaine de films en sa présence et une masterclass exceptionnelle.

Filmographie sélective

Longs métrages


C’est arrivé à Aden de Michel Boisrond [1956] / Une balle dans le canon de Charles Gérard et Michel Deville [1958 ] / Les portes claquent de Michel Fermaud, Jacques Poitrenaud [1960] / Adorable menteuse de Michel Deville [1961] / Le Crime ne paie pas de Gérard Oury [1961] / La Dénonciation de Jacques Doniol-Valcroze [1961] / Snobs de Jean-Pierre Mocky [1961] / Le Procès [The Trial] d’Orson Welles [1962] / Et vint le jour de la vengeance [ Behold a pale horse] de Fred Zinnemann [1963] / Les copains d’Yves Robert [1964] / Jaloux comme un tigre de Darry Cowl [1964] / La bourse et la vie de Jean-Pierre Mocky [1965] / Je vous salue mafia de Raoul Levy [1965] / Paris brûle-t-il ? de René Clément [1965] / L’authentique procès de Carl-Emmanuel Jung de Marcel Hanoun [1966] / Les Compagnons de la marguerite de Jean-Pierre Mocky [1966] / L’Homme à la Buick de Gilles Grangier [1966] / Le Judoka agent secret de Pierre Zimmer [1966] / La Mariée était en noir de François Truffaut [1967] / Baisers volés de François Truffaut [1968] / La grande lessive ! de Jean-Pierre Mocky [1968] / Détruire dit-elle de Marguerite Duras [1969] / L’Étalon de Jean-Pierre Mocky [1969] / Hibernatus d’Edouard Molinaro et Pierre Cosson [1969] / L’Hiver de Marcel Hanoun [1969] / Les années Lumière de Jean Chapot [1970] / Les assassins de l’ordre de Marcel Carné [1970] / Out 1 : Noli me tanger de Jacques Rivette [1970] / Out 1 : Spectre de Jacques Rivette, Suzanne Schiffman [1970] / Le Printemps de Marcel Hanoun [1970] / Le Souffle au c?ur de Louis Malle [1970] / Chut ! de Jean-Pierre Mocky [1971] / La grande Paulette de Gérald Calderon [1971] / Il était une fois un flic de Georges Lautner [1971] / Jaune le soleil de Marguerite Duras [1971] / Papa les petits bateaux de Nelly Kaplan [1971] / La Vieille fille de Jean-Pierre Blanc [1971] / L’automne de Marcel Hanoun [1972] / Chacal [The Day of the Jackal] de Fred Zinnemann [1972] / La fille au violoncelle d’Yvan Butler [1972] / Glissements progressifs du plaisir d’Alain Robbe-Grillet [1973] / Les Grands sentiments font les bons gueuletons de Michel Berny [1973] / Stavisky d’Alain Resnais [1973] / Une baleine qui avait mal aux dents de Jacques Bral [1973] / La Vérité sur l’imaginaire passion d’un inconnu de Marcel Hanoun [1973] / Aloïse de Liliane de Kermadec [1974] / Le Passager [Caravan to Vaccares] de Geoffrey Reeve [1974] / Le Fantôme de la liberté de Luis Buñuel [1974] / Galileo de Joseph Losey [1974] / India song de Marguerite Duras [1974] / Section spéciale de Costa-Gavras [1974] / Sérieux comme le plaisir de Robert Benayoun [1974] / Les suspects de Michel Wyn [1974] / Un linceul n’a pas de poches de Jean-Pierre Mocky [1974] / L’adieu nu de Jean-Henri Meunier [1975] / Folle à tuer d’Yves Boisset [1975] / Monsieur Klein de Joseph Losey [1975] / Né de Jacques Richard [1975] / Les Oeufs brouillés de Joël Santoni [1975] / Une anglaise romantique [The Romantic englishwoman] de Joseph Losey [1975] / Le téléphone rose d’Edouard Molinaro [1975] / La Traque de Serge Leroy [1975] / Le Vivarium de Jacques Richard [1975] / Aurais dû faire gaffe, le choc est terrible de Jean-Henri Meunier [1976] / Bartleby de Maurice Ronet [1976] / Le Diable dans la boîte de Pierre Lary [1976] / L’imprécateur de Jean-Louis Bertuccelli [1977] / La Femme gauchère [Die Linkshändige Frau] de Peter Handke [1977] / Passeur d’hommes [The Passage] de J. Lee Thompson [1978] / Le rose et le blanc de Robert Pansard-Besson [1978] / Moonraker de Lewis Gilbert [1979] / Douce enquête sur la violence de Gérard Guérin [1980] / Les Jeux de la comtesse Dolingen de Gratz de Catherine Binet [1980] / Seuls de Francis Reusser [1980] / Enigma de Jeannot Szwarc [1981] / Une jeunesse de Moshe Mizrahi [1981] / Chronopolis de Piotr Kamler [1982] / Erendira de Ruy Guerra [1983] / Le Juge de Philippe Lefebvre [1983] / Les Boulugres de Jean Hurtado [1984] / Canevas la ville de Charles Dubois [1984] / La Couleur des mots de Jérôme Beaujour et Jean Mascolo [1984] / Le Bon roi Dagobert [Dagobert] de Dino Risi [1984] / The Holcroft covenant de John Frankenheimer [1984] / Billy-Ze-Kick de Gérard Mordillat [1985] / L’éveillé du pont de l’Alma de Raul Ruiz [1985] / Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud [1986] / Der Madonna Mann de Hans-Christoph Blumenberg [1987] / Souvenir de Geoffrey Reeve [1987] / Les Tribulations de Balthazar Kober [Niezwykla podróz Baltazara Kobera] de Wojciech Has [1988] / Ma vie est un enfer de Josiane Balasko [1991] / Woyzeck de Guy Marignane [1991] / L’Ordre du jour de Michel Khleifi [1992] / Les vestiges du jour [The remains of the day] de James Ivory [1992] / Jefferson à Paris [Jefferson in Paris] de James Ivory [1994] / Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet [1994] / Mauvais genre de Laurent Bénégui [1996] / La plante humaine de Pierre Hébert [1996] / Don Juan de Jacques Weber [1997] / Ronin de John Frankenheimer [1997] / Le Château des singes de Jean-François Laguionie [1998] / A conversation with Gregory Peck de Barbara Kopple [1999] / Les Acteurs de Bertrand Blier [1999] / Ceux d’en face de Jean-Daniel Pollet [2000] / Le Furet de Jean-Pierre Mocky [2002] / Kaena, la prophétie de Chris Delaporte et Pascal Pinon [2002] / Le Mystère de la chambre jaune de Bruno Podalydès [2002] / 5 x 2 de François Ozon [2003] / Adieu d’Arnaud des Pallières [2003] / Bye bye Blackbird de Robinson Savary [2003] / Le Prix du désir [Sotto falso nome] de Roberto Andò [2003] / Gentille de Sophie Fillières [2004] / Les Invisibles de Thierry Jousse [2004] / Le Parfum de la dame en noir de Bruno Podalydès [2004] / Les Fantômes de Goya [Los Fantasmas de Goya] de Milos Forman [2005] / Munich de Steven Spielberg [2005] / Chacun son cinéma de Raul Ruiz [2006] / Il sera une fois de Sandrine Veysset [2006] / La Question humaine de Nicolas Klotz [2006] / Tous à l’Ouest : une aventure de Lucky Luke d’Olivier Jean-Marie [2006] / Une vieille maîtresse de Catherine Breillat [2006] / Bancs publics (Versailles rive droite) de Bruno Podalydès [2007] / Agora d’Alejandro Amenábar [2008] / Je vais te manquer d’Amanda Sthers [2008] / Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois [2009]

Courts métrages
Nom d’une pipe de Michel Fermaud [1961] / Le Bureau des mariages de Yannick Bellon [1962] / Comédie de Marin Karmitz, Jean Ravel, Jean-Marie Serreau [1965] / Les Oiseaux de feu de Jean-Marie Baufle [1967] / Projet Orfée de Pierre Marchou [1968] / La Pince à ongles de Jean-Claude Carrière [1969] / La Poule de Luc Béraud [1970] / Station service de Gérald Calderon [1970] / Le Jeu des preuves de Luc Béraud [1974] / Les Musiciens du culte de Gérard Mordillat [1974] / La Choisie de Gérard Mordillat [1975] / Une sale histoire de Jean Eustache [1977] / Acte manqué de Léon Desclozeaux [1979] / Cinécalligrammes de Mohamed Charbagi [1984] / L’Air d’aimer de Dominique Cabrera [1985] / Fumeurs de charme de Frédéric Sojcher [1985] / La Table d’émeraude de Pierre Bourgeade [1992] / Vroum-vroum de Frédéric Sojcher [1995] / Is dead – Portrait incomplet de Gertrude Stein d’Arnaud des Pallières [1999]
Films(s)