Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Président/e Mannequin Fondatrice/teur

Fabienne Colas

Haïti

Français

Agent: Serge Lapointe
Membre actif UDA / ACTRA
Tél: +1 450.629.6676
Fax: +1 450.629.1178


Fabienne Colas est née à Port-au-Prince, Haïti. Très jeune, elle a découvert en elle des aptitudes pour le théâtre et la danse.
Grâce à son corps svelte, sa silhouette élancée, sa taille fine et sa hauteur 5’8 », elle est devenue mannequin dès l’âge de 16 ans. Du mannequinat à la publicité, il n’y a eu qu’un pas vite franchi, et le Cinéma s’en est suivi sans trop tarder avec des rôles principaux dans des films à succès- d’où elle remporte pour le Ticket d’or du Cinéma haïtien qu’elle a raflé sur cinq autres concurrentes de taille et de métier…
Actuellement, voulant voir ce qu’il y a de l’autre côté de la caméra, elle a écrit plusieurs courts et deux longs métrages, dont elle espère participer à la réalisation. Pour en savoir beaucoup plus sur cette Etoile de l’écran, lisez sa biographie, son fiche portrait, sa filmographie et son CV…


BIOGRAPHIE OFFICIELLE
Fabienne Colas JOSEPH est née, à Port-au-Prince, Haïti. Elle a fait ses études primaires et secondaires à l’école des s?urs religieuses catholiques: Collège Marie-Anne, l’une des écoles la plus réputée en Haïti.
Son Bac obtenu, elle a aussi fait des études en Diplomatie, Protocole, Relations Publiques, Relations Humaines, Entrepreneuriat et Espagnol.
Elle a un jeune frère, Rhoudini, et une petite s?ur, Joyce Fuerza.
A 8 ans déjà, elle a dû subir la séparation de ses parents qui ont divorcé peu de temps après leur rupture. Comme tout enfant de parents divorcés, cette séparation l’a traumatisée. Son père s’est remarié en février 1997 avec une femme qu’elle n’aurait jamais pensé pouvoir aimer aussi fort qu’elle l’aime aujourd’hui. A l’inverse de certaines familles, elle a trouvé en sa belle-mère, Michèle, une amie. Elles s’aiment beaucoup et s’entendent à merveille.
Très jeune, Fabienne a découvert en elle des aptitudes pour le théâtre, la danse et un grand sens de leadership. Grâce à son corps svelte, sa silhouette élancée, sa taille fine et sa hauteur 5’8 », elle est devenue aussi mannequin dès l’âge de 16 ans. Elle a débuté dans le mannequinat avec l’Académie Perfection, l’une des plus grandes écoles de Mode et de Mannequin en Haïti, dirigée par Magalie Racine. Elle a aussi enregistré plusieurs spots publicitaires pour la Radio et la Télévision. On retrouve aujourd’hui sa photo sur plusieurs panneaux publicitaires un peu partout en Haïti.
Elle a été nommée « Miss Haïti 2000 » afin de représenter son pays à plusieurs concours de beauté, en terre étrangère, dont Miss West Indies Pagent à Saint-Martin, en février 2000. Elle en est sortie 3ème sur un effectif de 20 pays de la Caraïbe.
En juin 2000, sous les conseils avisés de son père, elle va rencontrer Raphaël Stines, un cinéaste et réalisateur haïtien chevronné. Il était à l’époque le réalisateur de la série télévisée: « Pè Toma », feuilleton très populaire diffusé deux fois par semaine sur la Télévision Nationale d’Haïti (TNH). Le jour-même de leur première rencontre, sur sa demande expresse, Stines lui passa une petite audition et fut tellement satisfait qu’il lui octroya, sans hésitation aucune, un rôle important dans ce feuilleton à succès. Elle devient alors une nouvelle étoile du petit écran en Haïti.
En décembre 2001, « Bouki nan Paradi », le premier long-métrage dans lequel Fabienne trouva un rôle, a eu un grand succès à Port-au-Prince. Ce film réalisé par Raphaël Stines avait pour producteurs exécutifs Jonathan Demme et Peter Saraf. (Rappelons que Jonathan Demme est réalisateur/producteur de plusieurs longs métrages d’Hollywood, notamment « Philadelphia » avec Tom Hanks et Denzel Washington, « Beloved » avec Dany Glover et Orprah Winfrey. Grâce au succès connu dans « Bouki nan Paradi », un film tiré du célèbre roman de Franck Fourché,, où elle avait un petit role de soutien, elle va obtenir un contrat pour un second long-métrage: « Protège-Moi » en 2002, sous la direction du réalisateur Jean-Gardy Bien-Aimé, mais cette fois, comme actrice principale. Quelques semaines plus tard, encore en tant qu’actrice principale, un autre contrat, cette fois-ci, dans « Barikad » un film de Richard Sénécal où son père a décroché son premier rôle au cinéma (ce que Fabienne a toujours souhaité). (pour de plus amples informations, visitez le site http://www.barikad.com).
Grâce à son rôle dans « Barikad » elle gagne en 2003, en Haïti, le Ticket d’Or de la Meilleure Actrice dans un rôle principal. Et une nomination au Haitian Entertainment Award en Floride, comme meilleure actrice.
Dès son arrivée à Montréal, elle s’inscrit aux Ateliers Danielle Fichaud et commence avec des cours de « théâtre contemporain » et de « jeu devant la caméra ». Elle poursuit ses cours de dance à l’école « Cuba baile » et fait divers stages en diction, direction de production, écriture de scénarios et gestion de carrière artistique.
Pour percer l’univers de la télévision et du cinéma québécois (Quebec, Canada), Fabienne va accepter un petit rôle dans deux télé-romans (soap opera): « Virginie » et, « Les Supers Mamies », diffusés tous les deux sur la chaîne de télévision de Radio-Canada (CBC french network). Pour voir comment fonctionne un vrai plateau de tournage Nord Américain, Fabienne insistera pour faire de la figuration sur le film « Les Dangereux »; plus tard, on la vera faire une apparition dans le film « Jack Paradize » dont l’acteur principal est Roy Dupuis.
La même année, en 2003, elle obtient un premier rôle (lead role) dans le télé-roman « L’Auberge du Chien Noir » sur Radio-Canada (CBC french network) sous la direction de Robert Gagnon.
En 2004 elle décroche un rôle dans le film de Dany Laferrière « Comment Conquérir l’Amérique en une Nuit »; Elle joue aussi dans le film indépendant « Convoitises » complètement tourné à Montréal et le film haïtien « Profonds Regrets » (Deep Degrets) entièrement tourné en Floride. Pour couronner son année, elle déccroche un premier rôle dans la télé-série jeunesse « Watatatow » aussi diffusée sur la chaîne de télévision de Radio-Canada (CBC french network), où elle joue le rôle de Charlie Ménard, une organisatrice de soirées « rave » venant de New-York.
En octobre 2004, elle part pour Los Angeles et prend un atelier intensif à « TVI actor studio » sur la lecture à première vue (cold reading) et sur le fonctionnement du marché américain pour un acteur.

Fabienne est un leader charismatique d’une persistance et d’une persévérance inébranlables. Une fois partie, plus rien ne peut l’arrêter. Dans un esprit de rapprochement entre le Québec et Haïti, elle met sur pied à travers sa Fondation et dans le cadre de la journée de la francophonie, le 1er Festival du Film Québécois en Haïti, en mars 2009, qui a connu un grand succès. Elle reçoit par la même occasion une plaque d’Honneur de la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes en Haïti, Madame Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, pour le travail qu’elle fait pour la promotion du cinéma et de la culture d’Haïti.

Fabienne a signé, en 2008, son premier film « Minuit », long-métrage de fiction sur le vodou, d’après un scénario de Sophia Désir, et dans lequel elle tenait aussi un rôle principal. Elle prépare actuellement son prochain film.

Fabienne parle anglais, espagnol, français et créole et veut poursuivre une carrrière internationale.

FILMOGRAPHIE
Fabienne Colas gagnante du TICKET D’OR – MEILLEURE ACTRICE Juillet 2003 (Haïti)

Watatataw
Téléroman québécois (1er rôle: Charlie)
Production Radio Canada

Profonds Regrets/Deep Regrets
Long métrage Haïtien
(1er rôle / actrice principale: Winodia)
Réalisation: Mora Junior Etienne
Production: Unis Vers Cinéma Production Inc.

Tu ne Convoiteras pas la femme de ton prochain
Long métrage québécois
(1er rôle / actrice principale: Frédérique)
Réalisation: Jean-Alix Hoemand
Production: Belimage

Comment Conquérir l’Amérique en une Nuit
(2ème rôle, Roseline)
Scénario et Réalisation: Dany Laferrrière
Production: Boréal Films

L’auberge du Chien noir (juin 2003)
Téléroman québécois (1er rôle -Maïa)
Produit par Radio Canada – Réalisateur Robert Gagnon

Jack Paradise (avril 2003)
Long métrage Québécois
Réalisateur Giles Noël

Les Super Mamies (janvier 2003)
Téléroman québécois (rôle muet)
Production Radio Canada

Besoin de ça (janvier 2003)
vidéo Clip (4 minutes)(album bouge / Don Karnage as herself)
Produit par SONOGRAM

Virginie (janvier 2003)
téléroman Québécois(rôle muet, élève en classe d’aérobie)
Produit par Radio Canada

Barikad
Long métrage haïtien (premier rôle/actrice principale, Odénie)
Réalisateur: Richard SENECAL

Les Dangereux
Long métrage Québécois (figurante/figuration)
Réalisateur: Louis SAIA

Protège-moi
Long métrage haïtien (premier rôle féminin/actrice principale, Sandra)
Réalisateur: Jean Gardy BIEN-AIME

Bouki nan Paradi (décembre 2001)
Long métrage haïtien (deuxième rôle, Clèmiz)
Réalisateur: Raphaël STINES
Producteur exécutif: Jonathan DEMME / Peter SARAF

Pè Toma (juin 2000 à décembre 2001)
Feuilleton télévisé diffusé et produit par la Télévision Nationale d’Haïti (premier rôle, Barbara)
Réalisateur: Raphaël STINES