Fiche Personne
Chanteur/euse Acteur/trice Guitariste Compositeur

Lokua Kanza

République démocratique du Congo

Français

Chanteur, musicien, compositeur et acteur congolais (RDC).

Pascal LOKUA KANZA naît, en 1958, à Bukavu, en République Démocratique du Congo (ex-Zaïre), alors appelé Congo belge. Aîné d’une grande fratrie, Lokua Kanza est, très tôt, contraint de quitter l’école pour subvenir aux besoins de sa mère et de ses frères et sœurs. Il effectue différents petits boulots et chante dans les églises de la région. Adolescent, il s’initie à la guitare et intègre le conservatoire de musique de Kinshasa. Repéré pour ses talents de musicien, il est engagé en 1980, à 22 ans, comme guitariste, dans l’orchestre d’une grande vedette Zaïroise, la Reine Abéti, et se produit de nombreuses fois sur les scènes d’Afrique.

Après trois années en Côte d’Ivoire, il arrive à Paris en 1984 et devient guitariste de Ray Léma, il travaille avec Sixun (Touré Kunda) et Papa Wemba. Il s’inscrit dans l’une des plus grandes écoles européennes de jazz et collabore avec des artistes de renom tels Ray Lema, Papa Wemba et Manu Dibango. En 1991, il est choriste de Manu Dibango. En 1992, il donne son 1er concert, en première partie d’Angélique Kidjo à l’Olympia.
En 1993, il sort son premier album, éponyme, qui rencontre un immense succès et l’emmène en tournée dans le monde entier. La critique s’enthousiasme pour ce jeune auteur, compositeur et interprète de talent. Lokua Kanza signe un contrat une grande maison de disques et enchaîne les concerts en première partie des artistes Jean-Louis Aubert, Youssou N’Dour et Patrick Bruel.
En 1994, Lokua Kanza enregistre son second album  » Wapi Yo ». Son premier extrait  » Shadow Dancer « , interprété en Anglais puis en Français, s’installe en tête des classements de ventes dans de nombreux pays européens.
Lokua Kanza impose un style mélodieux et raffiné et s’inscrit dans la lignée d’artistes réputés tel Ismaël Lo. En 1996, Lokua Kanza sera même nominé à trois reprises lors des Victoires de la musique.

En 1998, l’artiste sort son 3ème album  » Lokua Kanza 3 « . Le succès de cet opus dépasse cette fois-ci les frontières de l’Europe. En 2001, le chanteur remonte sur scène pour présenter « Toyebi Te », un album interprété en anglais, en français et en lingala. Résultat : un album métissé et feutré à l’image de son premier extrait  » Le bonheur « .
« Plus vivant » est son cinquième album, entièrement chanté en français, 15 titres aux influences diverses, mélangeant les sources africaines du chanteur au langage de Rimbaud.

English

Congolese (DRC) singer, composer, musician and actor.
Disque(s)
Films(s)