Fiche Personne
Ecrivain/ne Dramaturge Directeur/trice de théâtre

Etienne Goyémidé

République centrafricaine

Français

Né à Ippy en 1942, décédé le 17 mars 1997.

Licencié ès sciences de l’éducation et diplômé d’anglais, Étienne Goyémidé a occupé divers postes dans l’enseignement et a été directeur d’une imprimerie, ainsi que directeur de la Troupe Nationale de Centrafrique. En 1991 et 1992 il a été ministre de l’Enseignement et de la Recherche.
En 1993, il a obtenu la Bourse du Centre national du Livre (France).
Il a plusieurs fois obtenu le prix de la meilleure nouvelle francophone.


textes
La petite leçon, théâtre, 1976.
Le Monsieur de Paris, théâtre, 1978.
Au pied du Kapokier, théâtre, 1978.
Mes respects Monsieur le Directeur, théâtre, 1978.
Le vertige, théâtre, 1981.
Les mangeurs de poulets crevés, théâtre, 1983.
Le silence de la forêt, roman, Hatier, 1984, 157p.
La vengeance noire, nouvelle, 1984.
La fille du ciné-bar, nouvelle publiée dans le recueil collectif Un voyage comme tant d’autres, Hatier, 1984.
Le dernier survivant de la caravane, roman, Hatier, 1985 – réédition Le Serpent à plumes, collection motifs, 1998, 169p.
Responsabilité collective, théâtre, 1988.
Au nom de la loi, roman, Hatier, 1989.
« Le Théâtre existe ! », in Littérature centrafricaine, Paris, Notre Librairie 97, avril-mai, 1989 p. 88-93.
Demain… la liberté, théâtre.

adaptation
Son roman LE SILENCE DE LA FORÊT a été adapté au cinéma en 2003 (avec le même titre) par son compatriote Didier Florent OUÉNANGARÉ et le Camerounais Bassek BA KOBHIO, 93 min. Production : Centrafrique, Cameroun (Films Terre Africaine) et Gabon (CENACI, Centre National du Cinéma).
Film présenté au festival de Cannes en mai 2003 (Quinzaine des Réalisateurs).