Fiche Personne
Opérateur/trice culturel/le Agent artistique Administrateur/trice

Kassoum Hamani

Niger

Français



Artiste de la poésie urbaine, Hamani Kassoum, Jhonnel, de son nom d'artiste, fait du slam depuis plus de cinq années déjà. Né en juin 1984 à Niamey, l'artiste parle de son parcours à travers son dernier titre, avec pour seul instrument de musique le rythme des mots, des consonances, des rimes, etc., Le slam est un art oratoire qui attire de plus en plus d'adeptes dans tous les continents. Pour bon nombre d'entres eux, faire du slam est un exercice qui favorise la promotion de la langue française à travers ses différentes déclinaisons

Avec le plus souvent un style vestimentaire typiquement afro, l'artiste, Jhonnel, taille moyenne, silhouette plutôt longiligne, a une voix captivante qui emporte tout auditeur amoureux de la poésie, à travers ses récits. Son passage sur le petit écran et ses prestations lui ont valu estime et considération. Il chante aussi bien en Français qu'en langue nationale, notamment en Zarma. Son talent dans l'art de manier les mots et les phrases lui ont valu des distinctions.





Jhonnel est aujourd'hui un habitué des scènes, il a arpenté plusieurs podiums tant au Niger que dans la sous-région, et a assisté à des rencontres artistiques tels que les festivals (Ouaga Hip Hop, Festival international du slam et de l'humour à Niamey) et les colloques et ateliers d'écriture. Lauréat du concours de musique slam ''Je dis, je dis'' en 2009 à Lomé, Jhonnel a participé au concours de musique. Il collabore également avec des partenaires pour l'initiation au slam en milieu scolaire, car selon lui, le slam contribue à promouvoir la langue française. ''Il n'y a rien de plus beau et de plus intéressant que d'être écouté, suivi et aimé. Les artistes nigériens font de belles choses, seulement il faut diffuser leurs œuvres, faire connaitre ce qu'ils font. Promouvoir la culture d'un pays, c'est grandi l'image de ce pays; pour cela, je compte sur les médias, surtout publics'', insiste-t-il.