Fiche Personne
Musicien/ne Rappeur/se

Edson da Luz

Mozambique

Français

Azagaia (« flèche, lance » en portugais, Edson da Luz de son vrai nom) est un rappeur mozambicain, né le 6 mai 1984 à Namaacha (Sud du Mozambique, près de la frontière swazilandaise), de père cap-verdien et de mère mozambicaine. Il a joué dans deux groupes de hip hop avant de commencé sa carrière solo : Dinastia Bantu et Cotonete Records. Son premier album solo, « Babalaze » (« gueule de bois »), qui comprend la participation du rappeur portugais Valete, est lancé en novembre 2007. La critique sociale et politique radicale de l’album provoque de nombreux débats dans le pays. A partir de là, Azagaia est synonyme de dénonciation du système politique mozambicain. Pendant la grève de février 2008, il écrit la chanson « Povo no Poder » (« Peuple au pouvoir ») qui lui vaudra des intimidations et une poursuite en justice. Pour les noëls de 2007 et 2008, il lance « Obrigado Pai Natal » (« Merci père noël ») et l’année suivante « Obrigado de Novo Pai Natal » (« Merci encore père noël »), où il fait une rétrospective des principaux événements sociaux de l’année. En 2009, il commence à s’investir plus directement en politique, en soutenant publiquement le parti MDM (Mouvement Démocratique du Mozambique). La chanson « Combatentes da fortuna », écrite cette année là, parle de la situation politique du Zimbabwe. En 2010, son « hit » est la chanson « Arri », qui parle du trafic de drogue au Mozambique. En 2011, il enregistre son deuxième album, « Cubaliwa » (« naissance »), qui sort en novembre 2013.
Malade, il se retire de la scène musicale en 2014.



DISCOGRAPHIE
(Solo)
– 2007: « Babalaze » (= »gueule de bois »)
– 2011: « Cubaliwa » (= « naissance »)
(Avec d’autres groupes)
– 2005: « Siavuma », de Dinastia Bantu
– 2006: « Mais Hip Hop no teu ouvido », de Cotonete Records
– 2009: « GPro Mixtape », de GPro
– 2009: « As Últimas Palavras », de Y-Not

Português

Azagaia (nome real Edson da Luz) é um rapper Moçambicano. Nasceu em Namaacha a 6 de Maio de 1984, de pai cabo verdiano e mãe moçambicana. Tocou com duas bandas de hip hop antes de iniciar a sua carreira solo: Dinastia Bantu e Cotonete Records. O seu primeiro álbum a solo, « Babalaze », que conta com a participação do rapper português Valete, foi lançado em Novembro de 2007. A crítica social que trouxe provocou muitos debates no país. Desde este tempo, Azagaia nunca parou de denunciar a politica de Moçambique. Durante a greve de Fevereiro de 2008, Azagaia criou a canção « Povo no Poder ». Teve problemas com o governo por causa desta música. Nos Natais de 2007 e 2008, lançou as músicas « Obrigado Pai Natal » e o ano seguinte « Obrigado de Novo Pai Natal », retrospectivas dos acontecimentos políticos e sociais do ano no país. Em 2009, começou a investir-se mais directamente na politica, apoiando o partido MDM (Movimento Democrático de Moçambique). O som « Combatentes da fortuna », escrita neste ano, fala da situação do Zimbabué. Em 2010, o seu « hit » é a música Arri, que fala do tráfico de drogas em Moçambique, denunciando « O governo faz o que? Nada! ». Em 2011, gravou o seu segundo album a solo, « Cubaliwa » (= « nascimento »)



DISCOGRAFIA (Solo)
– 2007: « Babalaze » (= « ressacá »)
– 2011: « Cubaliwa » (= « nascimento »)
(Com outras bandas)
– 2005: « Siavuma », da Dinastia Bantu
– 2006: « Mais Hip Hop no teu ouvido », da Cotonete Records
– 2009: « GPro Mixtape », da GPro
– 2009: « As Últimas Palavras », de Y-Not