Fiche Personne
Musicien/ne Acteur/trice Directeur/trice artistique Compositeur Professeur Arrangeur

Fattah Ngadi

Maroc

Français

Musicien, chanteur, arrangeur, compositeur, directeur artistique, professeur et acteur marocain.

Parfois crédité sous le nom de
Fatah Ngadi
فتاح النڭادي





Originaire de la ville de Meknès, il a étudié à l’école des non-voyants de Casablanca, lauréat du Conservatoire National de Musique de Rabat et du Grand Conservatoire de Casablanca promotion de 1992, dans les branches de solfège, piano, l’harmonie, le chant d’opéra et le théâtre.
En 1985 il participe avec Mohammed SAEED AFIFI à une expérience professionnelle dans la pièce théâtrale « MONTSERRAT » de Emmanuel ROBLES, où Fattah NGADI joue le rôle de « Ricardo », mais le personnage de Simon BOLIVAR dans la même pièce a créé au fond de cet artiste l’étincelle du révolutionnaire préoccupé par le sort de l’humanité. Cette pièce théâtrale a réuni des acteurs non-voyants et d’autres voyants dont certains sont devenus aujourd’hui des visages connus de la télévision et du cinéma marocains.
Après cette expérience Fattah NGADI a choisi de composer la musique pour le théâtre, et ses compositions ont aidé à ce que certaines pièces théâtrales gagnent des prix dans de nombreux festivals nationaux et internationaux, aux coté de professionnels de théâtre tel Tayeb SDDIKI, BZIZ, Bosarhan ZITOUNI, Abdel-ATI ELMBARKI, Rashid DAWANI et bien d’autres. A coté de ces noms FATTAH NGADI a fait des tournées sur le plan national et international.

En 1989, en compagnie de quelques autres artistes, il forme un groupe musical portant le nom de « NAWRAS », qui a enregistré deux albums, le premier fut nommé « ANNAR FI DAMI » et l’autre « LEBHAR ». Fattah NGADI a composé et arrangé la plupart des chansons des deux albums.





En 1991, il a été obligé de quitter les études, il enseigne alors la musique au conservatoire national de BENI MELLAL, où il reste jusqu’en 2004. Mais durant cette période il a fait la navette entre Casablanca et Beni Mellal pour veiller sur le progrès du groupe puisqu’il était à la fois arrangeur et compositeur de la plupart des chansons, mais aussi directeur artistique. Le groupe a donné des concerts à l’intérieur et en dehors du Maroc, et a remporté le premier prix de la chanson marocaine à Marrakech en 1999 ainsi que le deuxième prix de la chanson arabe à Casablanca en 2000. Mais en vertu du choix de la chanson engagée, le groupe a du souffrir de marginalisation et de négligence. En parallèle Fattah NGADI faisait ses propres expériences afin de rechercher soi et de créer un nom distinct, ce qui fut couronné de succès, en 2001, par le prix « SHARIKAH » de la création artistique. »

Il s’est marié en 2001 à Beni Mellal, et en 2002 il a eu sa fille Kenza.

En 2005 il vie le divorce, et juste après il retourne à Casablanca, où il travaille comme enseignant de musique au conservatoire national Kamal ZEBDI.

A coté de la composition musicale pour le théâtre, Fattah NGADI a composé beaucoup de chansons pour le cinéma et la télévision, et le début était avec « WJAA TTRAB » qui est une série télévisée de Shafiq SEHIMI. La série et sa musique a fait l’objet d’une grande admiration des téléspectateurs. NGADI a également composé pour d’autres séries, tels « ABDELRAHMAN AL-MAJDOUB » de Farida BOURKIA, ainsi que trois sitcoms, parmi eux « CHRIKTI MOUCHKILTI » de Fatima JABII. Il a également composé de la musique pour le film télévisé « DECHIREMENT », réalisé par Saad CHRAIBI, « SANS LIMITES » de Naseem ABBASI, « MOULIN » de Radwan Al QASSIMI, « le goût de l’amitié » et « l’amour, les chevaux et autres choses » de Youssef FADEL.

En 2010, Fattah NGADI a décidé de se séparer de « NAWRAS », sans avoir de mésententes littéraires ou artistiques avec les autres membres du groupe, mais pour pouvoir voler de ses propres ailes.

Le 14/07/2011 Fattah NGADI a participé au Festival de Casablanca, où il chante sur la même scène que l’artiste Marcel KHALIFA. Le 22/07/2011 il participe au Festival d’Agadir menant une expérience différente de la forme classique qu’il menait jusque là.

Fattah NGADI travaille actuellement sur la composition de la musique d’un téléfilm d’Abdelkrim DARKAOUI, d’une série intitulée « LE RETOUR DU SAUMON » de Fatima JABII, ainsi qu’un long métrage intitulé « CHATIMENT » de Hicham AIN HAYAT. NGADI travaille aussi sur son propre album musical qui sera baptisé « ELBACHACHA », en compagnie lyricist exceptionnel Mohamed HSAINE.

Tout récemment, Fattah (ses amis aiment l’appeler ainsi) a débuté une expérience d’acteur de cinéma [pour la première fois sur grand écran]à travers l’interprétation du personnage du grand musicien défunt Abessalam AMER, dans LA LUNE ROUGE, un film réalisé par Hassan BENJELLOUN.

Source:
www.facebook.com/pages/Fattah-Ngadi/338869016129387?id=338869016129387&sk=info