Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Henri Duparc

Côte d’Ivoire, Guinée

Français

Henri DUPARC est né le 23 décembre 1941 à Forécariah (Guinée).

En 1962, il suit une formation à l’Institut de la Cinématographie de Belgrade (ex-Yougoslavie) et, de 1964 à 1966, il poursuit ses études à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques de Paris (IDHEC, actuellement la FEMIS).

En 1967, il s’installe en Côte d’Ivoire qui deviendra sa patrie d’adoption.

Il y travaille en qualité de réalisateur pour un organisme du gouvernement ivoirien, la Société Ivoirienne de Cinéma (SIC).

Il réalise, en octobre 1969, son premier moyen métrage : « MOUNA OU LE REVE D’UN ARTISTE ». Ce film fera, l’année suivante, l’ouverture de la 2ème édition de la « Semaine du cinéma africain de Ouagadougou », qui deviendra plus tard le FESPACO (Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou).

En 1972, il réalise son premier long métrage, « ABUSUAN ».

Après la dissolution de la Société Ivoirienne de Cinéma, il crée, en 1983, sa propre structure – FOCALE 13 – qui se consacre, en un premier temps, à la production de films institutionnels sur commande puis, en 1986, se lance dans les grandes productions avec la mise en chantier sur fonds propres d’un feuilleton pour enfants intitulé « AYA ».

Le succès de cette série va permettre à Henri Duparc de financer, toujours sur fonds propres, en 1988, un scénario écrit quand il était étudiant à l’IDHEC : « BAL POUSSIERE ».

Ce film obtiendra de nombreux prix.

Un autre projet, qui a retenu l’attention de producteurs français, est réalisé, en 1990, avec les acteurs Jean Carmet et Patrick Chesnay. Il s’agit du film « LE SIXIEME DOIGT » qui obtiendra le Prix spécial du Jury du Festival du Film Francophone de NAMUR.

En 1993, Henri Duparc réalise » RUE PRINCESSE ». Le succès de ce film est tel à Abidjan que la rue la plus chaude de la ville a été rebaptisée « RUE PRINCESSE ». Tout cela confortera le cinéaste dans la voie qu’il s’est fixée : faire des films pour les Africains.

Réalisé en 1997, « UNE COULEUR CAFE » est la première coproduction de Focale 13 avec le Centre Cinématographique Marocain.

En octobre 2000, Laurent Gbagbo est élu Président de la République de Côte d’Ivoire. Henri Duparc entreprend de le convaincre de se confier à sa caméra pour raconter sa vie et son parcours d’opposant politique.

Commencé en septembre 2002, ce film-documentaire, intitulé « LAURENT GBAGBO : LA FORCE D’UN DESTIN », sera achevé en 2003.

Entre 2001 et 2003, Henri Duparc réalise d’autres documentaires et séries, notamment ‘’LES AVENTURES DE MOUSSA LE TAXIMAN » produit par le Ministère Français de la Santé (INPES) et le producteur délégué Partenaire Production.

En 2004, il décide de monter un nouveau projet de film de long métrage intitulé « CARAMEL ». Le film, présenté au public en 2005, fera 32.510 entrées dans une seule salle de cinéma à Abidjan, un succès que FOCALE 13 n’avait pas rencontré depuis »BAL POUSSIERE ».

Henri Duparc est approché fin 2004 pour l’adaptation et la réalisation d’un film tiré de la pièce de Feydeau »LA PUCE A L’OREILLE ». L’adaptation rebaptisée »LA PUCE AFRICAINE » sera terminée en juillet 2005.

Il décède à Paris le 18 avril 2006 sans avoir finalisé ce projet.

Source:
http://henriduparc.com/spip.php?rubrique1

Le site officiel internet www.henriduparc.com donne toutes les informations utiles sur sa biographie et sa filmographie.

Filmographie :

1969 MOUNA OU LE REVE D’UN ARTISTE
55 Minutes 16 m/m Noir et Blanc

1972 ABUSUAN
88 Minutes 35 m/m couleur
Prix de l’OCAM / Fespaco 1973
Mention spéciale de l’Office Catholique International du Cinéma / Fespaco 1973

1977 L’HERBE SAUVAGE
90 Minutes 35 m/m: Couleur
Prix d’Interprétation féminine / Festival de Carthage 1978

1986 AYA
Feuilleton pour enfants en 10 épisodes de 13 minutes 16 m/m couleur

1988 BAL POUSSIERE
88 Minutes 35m/m Couleur
Prix de la meilleure réalisation Festival du film de FORT DE FRANCE 1988
Grand Prix Festival du Film d’Humour de CHAMROUSSE 1989
Prix de la Critique Festival du Film d’Humour de CHAMROUSSE 1989
Prix de la critique Festival du Film Francophone de NAMUR 1989

1990 LE SIXIEME DOIGT
90 Minutes 35m/m Couleur
Prix spécial du Jury Festival du film Francophone de NAMUR 1990

1993 RUE PRINCESSE
88 Minutes 35 m/m Grand Prix Festival International du film Bari (Italie) 1996

1997 UNE COULEUR CAFE
90 Minutes 35 m/m couleur
Mention spéciale du Jury et Prix du Public Montréal (Canada) 1998
Prix d’Interprétation masculine Bari (Italie) 1998
Prix du Public Los Angeles (USA) 1998

2000 JE M’APPELLE FARGASS
Les aventures d’un braqueur de voiture.
52 minutes Numérique

2002-2004 LAURENT GBAGBO : LA FORCE D’UN DESTIN
Documentaire sur le parcours de l’opposant politique Laurent Gbagbo
120 Minutes Numérique

2005 CARAMEL
88 minutes 35 m/m et Numérique


FILMS DE COURT METRAGE, DOCUMENTAIRES ET PUBLICITAIRES

1968 PROFIL IVOIRIEN
16 m/m couleur
Documentaire économique

1968 CARNETS DE VOYAGE
16 m/m noir et blanc
Documentaire touristique

1969 LA RECOLTE DU COTON
16 m/m couleur
Documentaire didactique en versions Baoulé/Dioula/Senoufo et Français

1970 BATA
Film Publicitaire

1970 ASSINIE
16 m/m couleur
Documentaire touristique

1973 LES RACINES DE LA VIE
16 m/m couleur
Documentaire sur la Femme

1974 UNE PIROGUE POUR LA LAGUNE
16 m/m noir et blanc
Documentaire

1974 AGORA
16 m/m couleur
Documentaire commandité par Radio Canada



SOCIETE IVOIRIENNE DE BANQUE
Film publicitaire

1975/1976 SERIE DE MINI-DOCUMENTAIRES
– Les teinturiers de Bassam
– Les potiers de Katiola
– Les tresses
– Les enseignes publicitaires
– Un mordu de la marine
– Bassam ville coloniale

1979 LA SIR
16 m/m couleur
Documentaire sur la Société Ivoirienne de Raffinage

1983 CONNAITRE SES DROITS
16 m/m couleur
Documentaire sur la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale

1985 L’AUTO- MEDICATION
16 m/m couleur
Documentaire sur l’automédication

1991 LE RIZ EN HAUTE GUINEE
Film sur support Béta SP commandité par la CEE

1991 LA CULTURE DU PALME EN HAUTE GUINEE
Film sur support Béta SP commandité par la CEE

1999 NOUS AVONS TOUS GAGNE 26 Minutes
Dans un couple, quand il y a des élections, chacun est libre de choisir son candidat

2000 LES AVENTURES DE MOUSSA LE TAXIMAN
Focale 13 Producteur exécutif
Financement Ministère de la Santé en France
Producteur Délégué Partenaire Radio Paris
7 films de 3’30 sur la prévention du Sida

2001 LA RUE N’A PAS FAIT D’ENFANTS
Focale 13 Producteur exécutif
Producteur délégué CIRTEF Bruxelles
Documentaire de 26 minutes sur le phénomène des enfants de la rue

2001 DES BANQUES POUR L’INFORMEL
Focale 13 Producteur exécutif
Producteur délégué CIRTEF Bruxelles
Documentaire de 26 minutes sur les micro – crédits.

2003 LES NOUVELLES AVENTURES DE MOUSSA LE TAXIMAN
Focale 13 Producteur exécutif
Financement Ministère de la Santé en France
Producteur Délégué Partenaire Radio Paris
6 films de 5 minutes sur la prévention du Sida

English

Born in Guinea in 1941, Henri Duparc studied film industry at Ecole de Cinmatographie de Belgrade (School of Cinematography Belgrade) and at Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) de Paris (Institute of Higher Cinematographic Studies of Paris). He then settled in Ivory Coast and create « Focale 13 », his film production and broadcasting company.

Emblematic figure of the African cinema, he devoted the main part of his work to comedies which emphasized the social issues in a modern Africa. As a result he dealt with polygamy in Bal Poussière or the shock between African and western cultures in Une Couleur café or Le Sixième doigt.

On the occasion of his death, on April 18, 2006, the French minister of the Culture paid him a tribute that summarized the essentials of his career: With Henri Duparc we lose too early one of the big names of the African cinema and surely one of those who would have contributed the best to giving it its Patent of Nobility. He established himself as one of the masters of African comedy, of an Ivorian cinema where humor and affection melt but also a certain irony through which a very obvious sense of social criticism comes through (Renaud Donnedieu de Vabres).

FILMOGRAPHY

CINEMA

1967
MOUNA OU LE REVE D’UN ARTISTE
55 Minutes 16 m/m Black and White

1972
ABUSUAN
88 Minutes 35 m/m Color
Prize of OCAM / Fespaco 1973
With distinction from Office Catholique International du
Cinéma (International Catholic Office of Cinema)/FESPACO 1973

1977
L’HERBE SAUVAGE
90 Minutes 35 m/m: Color
Feminine Interpretation Prize / Festival of CARTHAGE 1978

1986
AYA
Story for Children in 10 episodes of 13 minutes 16 m/m color

1988
BAL POUSSIERE
88 Minutes 35m/m Color
Prize of the best production from the Film Festival of FORT
DE FRANCE 1988
Grand Prize of the Humor Film Festival of CHAMROUSSE 1989
Critic Prize of the Humor Film Festival of CHAMROUSSE 1989
Critic Prize of the Francophone Film Festival of NAMUR 1989

1990
LE SIXIEME DOIGT
90 Minutes 35m/m Color
Co-production Pan-European / Focale 13
Special Prize of the Jury at the Francophone Film Festival
of NAMUR 1990

1993
RUE PRINCESSE
88 Minutes 35 m/m
Grand Prize at the International Film Festival of Bari
(Italy) 1996

1997
UNE COULEUR CAFE
90 Minutes 35 m/m color
With special jury distinction from and Prize of the Public
in Montreal (Canada) 1998
Masculine interpretation Prize of Bari (Italy) 1998
Prize of the Public in Los Angeles (USA) 1998

2003
LAURENT GBAGBO: LA FORCE D’UN DESTIN
120 minutes Digital video
Documentary

2004 CARAMEL
88 Minutes Digital and Kinescope
Films(s)