Fiche Personne
Ecrivain/ne

Amadou Hampâté Bâ

Mali

Français

Hamadou Hampâté Bâ est l’auteur africain le plus souvent cité pour sa phrase : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ». Il est né en 1901 au Mali en Bandiagara et il est mort en 1991. Disciple de Tierno Bokar, il a consacré sa vie à sauver de l’oubli les trésors de la tradition orale du monde peul. Son ?uvre écrite est considérable, son activité inlassable ; d’importantes responsabilités lui ont été confiées dans l’administration, dans la diplomatie de son pays, à l’UNESCO. Il est pour l’Afrique noire le gardien de la mémoire, de la tradition orale qu’il a bien souvent couché sur papier et est devenu, de ce fait, le défenseur vigilant d’une civilisation si longtemps méconnue.

Né avec ce siècle à Bandiagara, au pied des falaises du pays Dogon, mort en 1991 à Abidjan, Amadou Hampâté Bâ, historien, écrivain, conteur, poète, penseur, frère des hommes, est surtout connu en France pour la lutte qu’il mena à l’UNESCO, de 1962 à 1970, en faveur de la réhabilitation des traditions orales africaines en tant que source authentique de connaissances et partie intégrante du patrimoine culturel de l’humanité.
Livres(s)