Fiche Personne
Metteur/se en scène Acteur/trice Compositeur Directeur/trice de casting

Sotigui Kouyaté

Burkina Faso, Mali
Site web : www.djouhra.fr

Français

Sotigui Kouyaté est né le 19 Juillet 1936 à Bamako (Mali). Il décède le samedi 17 Avril 2010 à Paris (France).
Il est le père du réalisateur Dani Kouyaté, du conteur Hassane Kassi Kouyaté et de l’acteur Toumani Kouyaté.
Acteur burkinabé, il descend d’une longue lignée de griots. Selon la tradition familiale, il est devenu acteur, chanteur, danseur, musicien et compositeur.
Il a transmis ses talents de compositeur, de danseur, d’acteur, de conteur et de père à ses propres enfants et à une multitude  » d’enfants spirituels « , dispersés à travers le monde, dont il est le guide.
Kouyaté commence par être griot dans le pays mandingue avant de devenir joueur international de football (joueur professionnel jusqu’en 1966 et capitaine de l’Équipe du Burkina Faso de football), enseignant puis acteur.
En 1966, il accepte de jouer une pièce de théâtre à la demande de son ami Boubacar Dicko.
Longue silhouette filiforme, Sotigui Kouyaté a l’allure du patriarche à qui l’on demande conseil, celui qui sait tout de la vie et qui a mille et une histoires à raconter. Sa carrière au cinéma débute en 1968 dans PROTECTION DES RECOLTES (Jean David). Jusqu’à la fin des années 1970, il joue dans de petites productions, puis se révèle au grand public en 1985 dans le « Mahabharata », monté par Peter Brook. Le cinéma français lui ouvre alors ses portes, en lui offrant de petits rôles dans des films comme BLACK MIC MAC (Thomas Gilou, 1985),Y’A BON LES BLANCS (Marco Ferreri, 1987) ou encore UN THE AU SAHARA (Bernardo Bertolucci, 1989). En 1995, il joue dans KEITA, L’HERITAGE DU GRIOT, un long métrage de son fils Dani Kouyaté. En 2000, il tient le rôle principal de LITTLE SENEGAL (Rachid Bouchareb), l’histoire d’un Dakarois qui s’embarque sur les traces de ses ancêtres américains.
Sotigui Kouyaté mène une carrière parallèle au théâtre et à la télévision. On le voit notamment dans LE LYONNAIS, réalisé en 1990 par Cyril Collard.
Il a occupé le poste de directeur artistique des Ballets du Burkina Faso et de la compagnie théâtrale de la Volta. Avec Jean-Louis Sagot-Duvaroux et Habib Dembélé il a créé la compagnie du Mandéka théâtre.
Il meurt à Paris le 17 Avril 2010 des suites de problèmes pulmonaires.

Prix:
* Meilleur acteur (Ours d’Argent), Février 2009, au Festival de Berlin pour le film « London River », du cinéaste Franco-Algérien Rachid Bouchareb.
* Meilleure interprétation masculine, 2001 au(x) Festival International du Film Francophone (Namur) pour le film : Little Sénégal.

Courte Filmographie
1968 : PROTECTION DES RECOLTES de Jean David
1972 : FVVA : FEMME, VILLA, VOITURE, ARGENT de Mustapha Alassane.
1973 : TOULA OU LE GENIE DES EAUX de Mustapha Alassane.
1983 : LE MEDECIN DE GAFFIRE de Mustapha Diop.
1986 : BLACK MIC MACde Thomas Gilou avec Jacques Villeret, Isaac de Bankolé, Félicité Wouassi, Daniel Russo, Houdia Seye, Sidy Lamine Diarra, Cheik Doukouré, Mohamed Camara, Lydia Ewandé, Math Samba, Rémi Laurent, Amara Soumah et Pascal Légitimus.
1987 : Y’A BON LES BLANCS de Marco Ferreri
1988 : Le Mahabharata de Peter Brook.
1989 : UN THE AU SAHARAde Bernardo Bertolucci.
1990 : LE LYONNAIS,, de Cyril Collard.
1992 : GOLEM, L’ESPRIT DE L’EXIL d’Amos Gitai avec Hanna Schygulla, Vittorio Mezzogiorno, Ophrah Shemesh, Samuel Fuller, Muriel Perrier, Fabienne Babe, Bernardo Bertolucci et Philippe Garrel.
1994 : TOMBES DU CIEL de Philippe Lioret
1995 : LE MAÎTRES DES ELEPHANTS de Patrick Grandperret, avec Erwan Beynaud et Jacques Dutronc.
1995 : KEITA, L’HERITAGE DU GRIOT, de Dani Kouyaté
1999 : LA GENESE de Cheick Oumar Sissoko avec Jean-Louis Sagot-Duvauroux, Salif Keïta, Balla Moussa Keïta, Fatoumata Diawara, Maïmoura Hélène Diarra, Fatoumata Coulibary, Habib Dembélé, Magma Coulibaly et Oumar Mamory Keïta.
2001 : LITTLE SENEGAL de Rachid Bouchareb avec Roschdy Zem, Sharon Hope Ida, Karim Traoré Hassan, Adetoro Makinde Amaralis et Adja Diarra Biram.
2002 : SIA LE RÊVE DU PYTHON de Dani Kouyaté avec Hamadoun Kassoqué, Fatoumata Diawara et Habib Dembélé.
2003 : DIRTY PRETTY THINGS de Stephen Frears.
2004 : GENESIS de Marie Perennou et Claude Nuridsany.
2005 : L’ANNULAIRE de Diane Bertrand.
2007 : FARO, LA REINE DES EAUX, de Salif Traoré

Pièces de Théâtre
ACTEUR


1985 : Mahabharata, mis en scène par Peter Brook
1990 : La Tempête, mis en scène par Peter Brook
Novembre 1993 : L’Homme qui prenait sa femme pour un chapeau mis en scène par Peter Brook, d’après l’?uvre d’Oliver Sacks
1996 : Qui est là, mis en scène par Peter Brook
Janvier 1999 : Antigone, de Sophocle, mis en scène par Peter Brook, avec le Mandéka Théâtre de Bamako
2000 : Hamlet, de William Shakespeare, mis en scène par Peter Brook
Décembre 2000 : Le Costume de Can Themba, adapté par Mothobi Muloaste, mis en scène par Peter Brook
Février 2003 : La Tragédie d’Hamlet, de William Shakespeare, traduit par Marie-Hélène Estienne et Jean-Claude Carrière, mis en scène par Peter Brook
Octobre 2004 : Tierno Bokar, mis en scène par Peter Brook d’après Vie et l’Enseignement de Tierno Bokar, roman de Amadou Hampâté Bâ (Tierno Bokar)

Théâtre (metteur en scène)
2007, Antigone, avec Djénéba Koné, Fatoumata Diawara,…

English

Sotigui Kouyaté, 1936-2010

Sotigui Kouyaté was born into West Africa’s first griot family in Mali. As a griot he exercised the profession handed down from generation to generation with a talent that gained him much acclaim during his long career as an actor, director, musician etc. He started his artistic career in Burkina Faso where he headed Ouagadougou’s national ballet and theatre society, parallel to his work as an archivist.

At the beginning of the eighties, Sotigui Kouyaté was asked to come to Paris to act in the play Mahabarata by theatre director Peter Brook. The play’s international success became the starting point for Kouyaté’s European career. An acclaimed and many times awarded actor who appeared in more than fifty films from across the world, and the theatre director of innumerable productions, Sotigui Kouyaté was one of Africa’s most prominent actors and artists.

_________________


SUEDE
Sotigui Kouyaté föddes i Mali, in i Västafrikas första griotfamilj. Som griot utövade han sitt nedärva yrke med excellens genom hela sin långa karriär som skådespelare, regissör, musiker, mm. Hans konstnärskap startade i Burkina Faso där han parallellt med en tjänst som arkivarie ägnade sin fritid åt att leda det nationella balett- och teatersällskapet i Ouagadougou.

I början på 80-talet kom Sotigui Kouyaté till Europa och Paris, ditkallad av teaterregissören Peter Brook för att medverka i pjäsen Mahabarata. Hans medverkan i denna pjäs och den internationella succé som följde rivstartade Kouyatés europeiska karriär. Hyllad och mångfalt prisbelönad skådespelare med medverkan i över 50 filmer världen över, och som teaterregissör i otaliga teaterproduktioner, var Sotigui Kouyaté en av Afrikas främsta skådespelare och artister.

Source: CinemAfrica 2011
http://cinemafrica.se/sv/hyllning-till-sotigui-kouyate
Films(s)