Fiche Personne
Peintre

Sidiki Traoré

Mali

Français

Né en 1965 à Bamako

Autodidacte et débordant d’énergie, Sidiki Traoré ne cesse de peindre. Sa tête bouillonne d’idées qu’il couche directement sur la toile, avant de passer à autre chose. Cette effervescence, ce trop plein d’expression transparaît dans chacun de ses tableaux. Sidiki Traoré s’exprime avec énergie, en totale liberté. Il a mis au point un vocabulaire plastique tout à fait personnel, peuplé de figures stylisées.
Pourtant sa carrière artistique, commencée en 1992 est encore balbutiante. De retour d’un séjour de cinq ans à Paris, il envisage de s’exprimer et de dénoncer ce qui ne fonctionne pas dans le monde. Ce travail ambitieux, il le réalise à travers le bogolan.
Il choisit cette technique traditionnelle et y imprime son style. Sidiki Traoré veut innover, il mixe alors la peinture et le bogolan. Par un agencement judicieux, il lie avec harmonie ces deux techniques. Il s’inspire des thèmes des sociétés africaines et européennes, à l’affût de l’actualité, il met en image les faits et les sujets qui le touchent particulièrement, « je dessine ce qui se passe dans ma société ».

D’une sensibilité à fleur de peau, il peint sa révolte, c’est pour lui un besoin vital, « avec l’art, je m’exprime facilement, pour me sentir à l’aise, ici sur terre ». Son langage plastique est dénué de contrainte, il ne cherche pas à dessiner de « jolis » tableaux, il veut avant tout aller au fond du sujet.