Fiche Personne
Réalisateur/trice Metteur/se en scène Chorégraphe Danseur/se Acteur/trice

Irène Tassembédo

Burkina Faso

Français

Chorégraphe d’origine burkinabée, Irène Tassembedo a vécu en France plusieurs années où elle a mené une recherche artistique originale revisitant la chorégraphie contemporaine en puisant aux sources telluriques de la danse africaine.
Dix ans après avoir fondé sa Compagnie, elle a créé le « Ballet Burkina » à Ouagadougou. C’est en effet en 1988, qu’elle fonde la Compagnie Ebène avec laquelle elle monte Fusion la même année, puis Diminoïda en 1989 et participe à la caravane d’Afrique au Sommet de la francophonie de Chaillot en 1991.
A Paris en 1992, puis au Masa à Abidjan en 1993, elle crée Yenenga qui remporte un grand succès et fera une tournée internationale : Afrique, Asie, Europe et Etats-Unis. Suivront Wakatti en mars 1996, présenté en Europe et en Afrique, et Trouble créé à Atlanta en juillet 1996 avec la Compagnie Ebène et Ballethnic d’Atlanta pour le Festival Olympique des Arts.
En juin 1997, elle présente une nouvelle création Mousso Kassi qui fera une tournée en Europe et en Océanie avant de partir en Afrique en 1998.
Elle travaille par ailleurs avec le metteur en scène allemand Matthias Langhoff depuis 1993, comme comédienne dans Philoctète, puis comme chorégraphe aux créations des Bacchantes en 1997 et de Femmes de troie en 1998.

L’objectif poursuivi par Irène Tassembedo est le suivant : faire se rencontrer les arts chorégraphique contemporain et africain pour insuffler de la modernité à la danse africaine en lui conservant ses racines et ses traditions. L’ensemble de son travail qui illustre son approche de la danse africaine a été récompensé en 2000 par la SACD.

En 2001, elle monte Mousso Ka Miriya, avec pour thème la condition féminine, et en 2003, Souffles sur l’esclavage et l’esthétique du corps noir.Egalement comédienne, Irène Tassembedo collabore de façon régulière avec le metteur en scène allemand Mathias Langhoff qui signe le décor et la scénographie de Carmen Falinga Awa.

Parallèlement à ses dernières créations Souffles, Carmen, le Sacre du Tempo? la chorégraphe mène de nombreux stages et master class de danse.

Revenue s’installer au Burkina Faso depuis 2007, elle crée de nouvelles pièces chorégraphiques (Le sacre du Tempo – 2007 – Fespaco 2009) et ouvre une Ecole de danse internationale « Les Tamariniers » avec un Monitorat de danse afro-contemporaine en octobre 2009. Pour toute information sur cette école, merci d’adresser un mail.


Mon Agent
Djouhra (Agence Djouhra)

Formation
Formation théâtrale – Stage Jennifer Muller
– Cours de Nelly Kolitcheff du Théâtre Bolchoï
– Institut Herman Theirlinck (Anvers)
Formation danse – Stage Judith Jamison (Dakar)
– Stages aux Etats-Unis
– Ray Philips (Martha Graham et Alvin Ailey)
– Jorg Lefèvre, Bernard Pie (Ballet du XXe siècle)
– Ecole Mudra (créée par Maurice Béjart)
– Ballet national Voltaïque (danse traditionnelle africaine)

Cinéma
SANS PLOMB – Muriel TEODORI
LE PLUS BEAU METIER DU MONDE – Gérard LAUZIER
UN, DEUX, TROIS, SOLEIL – Bertrand BLIER
SAMBA TRAORE – Idrissa OUEDRAOGO
BAC OU MARIAGE – Tamsir Niane Jean ROUCH
WAKA WAKA – David PHARAO

Télévision
PJ – Gérard VERGEZ
ÉQUIPE MÉDICALE D’URGENCE – Etienne DHAENE
LA MORT EST ROUSSE – Christian FAURE
LE LYCEE – Etienne DHAENNE
JOSEPHINE ANGE GARDIEN – Jacob BERGER
LA CRECHE – Jacques FANSTEN
RAVY – Philippe MUYL
L’AVOCATE – Philippe LEFEBVRE
NAVARRO « COUP BAS » – Marc ANGELO
NAVARRO « FROID DEVANT » – Nicolas RIBOWSKI
SALUT LES HOMARDS – Marco PAULY Irène RICHARD Pierre CAVASSILAS
LES DEUX NOUNOUS – Renaud SAINT-PIERRE
NEW-YORK – Jacques CESAIRE

Théâtre
THÉÂTRE- SPECTACLES MUSICAUX – DANSE :
-Théâtre de la Tempête :
LA VENUS A LA FOURRURE (Sacher Masoch) – Philippe ADRIEN
LES PRAGMATISTES (S.I. Witkiewicz) – Philippe ADRIEN
BACCHANTES – Matthias LANGHOFF (Th National de la Grèce du Nord)
-Théâtre Fontaine : « L’HOMME DE LA NAVY »
-Palais des Glaces :
NEW-YORK BLUES
L’HOMME DE LA NAVY
FUSION -Tamsir Niane : « BAC OU MARIAGE »
-Institut E. Therlink (Anvers): »ARTO REX »
-Théâtre National Daniel Sorano de Dakar :
ALO FO
LA CUILLERE SALE
SITROG
– Festival mondial des Arts Nègres de Lagos : »ALLAH MASON » :

Chorégraphie-Mise en scène
SOUFFLES (Tournée Théâtres Nationaux)
WAKATTI-IL TEMPO
MOUSSA KASSI
YENENGA
DIMINOIDA, CITE INTEMPORELLE
CARAVANE
FUSION
BAC OU MARIAGE
CARMEN (Tournée internationale)

Divers
« La Danseuse d’Ébène » documentaire sur Irène Tassembedo réalisé par Seydou Boro
Fondation BEAUMARCHAIS – prix de la meilleure Chorégraphe – année 2000
Anime de nombreux stages
Assure depuis 1984 la formation des professeurs à « Free Dance Song »
Membre de la Commission des Danses d’expression africaine

Source:
www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/82386-irene-tassembedo.html