Fiche Personne
Ecrivain/ne

Madeleine Borgomano

Français

Ancienne élève de l’ENS de Sèvres, Docteur d’État (Une écriture : Marguerite Duras, 1979), Madeleine Borgomano a enseigné dans les Universités de Rabat (Maroc), d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et d’Aix-en-Provence. Présidente de la Société Marguerite Duras, elle a publié L’Écriture filmique de Marguerite Duras (Albatros, 1985), Duras, une lecture des fantasmes (Cistre, 1985), des études d’India Song, Moderato Cantabile, Le Ravissement de Lol V. Stein (Gallimard, Foliothèque, 1997) et de très nombreux articles sur le roman et la nouvelle de la fin du XXe siècle, Le Clézio, (Désert et Onitsha), Sarraute, Claude Simon, Kundera, etc. Elle s’intéressait particulièrement à l’Afrique noire (Voix et Visages de Femmes, 1989), et au romancier Ahmadou Kourouma : Ahmadou Kourouma, le guerrier-griot (L’Harmattan, 1998), Des hommes ou des bêtes ? (L’Harmattan, 2000).

Madeleine Borgomano nous a quittés subitement le 10 novembre 2009. Universitaire activement militante pour les littératures africaines, elle a consacré de nombreux travaux à l’oeuvre de Kourouma, dont elle était une spécialiste reconnue.