Fiche Personne
Réalisateur/trice Acteur/trice Producteur/trice Président/e

Belkacem Hadjadj

Algérie

Français

Né à Tiguemounine en 1950, à Tizi Ouzou.

Après des études à l’Ecole Normale Supérieur (ENS) d’Alger, il obtient un diplôme de réalisateur obtenu en 1977, à l’INSAS
(Bruxelles).
Réalisateur, acteur et producteur, Belkacem Hadjadj est aussi le Président de l’Association Algérienne des Producteurs et Réalisateurs Professionnels (crée en Juillet 2007).

Après avoir étudié le cinéma à l’INSAS, d’où il est sorti diplômé en 1977, il a travaillé pour la Radio Télévision belge (RTB) jusqu’en 1978 et pour la Radio Télévision algérienne (ex- RTA), entre 1978 et 1987.
En 1987, il soutient une thèse de doctorat de cinéma sous la direction de Jean Rouch à Paris X.

Entre 1985 et 1991, il enseigne le Cinéma à l’Institut National des Sciences de l’Information et de la Communication (INSIC) d’Alger.

En 1982, il réalise un premier court métrage, La Goutte, suivi de quatre téléfilms :
1 – Le Bouchon en 1980,
2 – Bouziane-el-Kalaï en 1983,
3 – Djillali-El-Gataa en 1984
4 – El-Khamsa en 1988.

En 1995, il produit et réalise son premier long-métrage cinéma
Machaho qui sera suivi de son deuxième long-métrage cinéma El Manara en 2004.

Entre 1998 et en 2004, il produit et réalise les deux documentaires
L’Arc-en-ciel éclaté (long métrage, 1998) et Une femme taxi à Sidi Bel Abbès (doc, 2000), deux séries pour la Télévision Algérienne Taxi El Majnoun et Hakda wala Ktar.

Il produit le documentaire Mémoire des Montagnes réalisé par A. Fellag et le feuilleton El Ghaieb réalisé par D. Ouzid.
En 2007, il assure la production du long-métrage cinéma « Le Crépuscule des Hommes bleus » réalisé par B. Tsaki et le documentaire Joue à l’Ombre réalisé par M.L. Tati.

Actuellement, il travaille comme producteur sur une première comédie musicale en Algérie (avec le réalisateur Dahmane
Ouzid).

Président du jury du Festival Amazigh à Sétif en 2008.

Belkacem HADJADJ vit à Bruxelles depuis de nombreuses années.
Films(s)