Fiche Personne
Ecrivain/ne Militant/e

Bakary SAKHO

France

Français

C’est aux côtés de sa mère et de la fédération DAL (Droit au logement) que Bakary Sakho fait ses premières armes de militant sur le terrain. D’abord pour obtenir un logement salubre pour sa propre famille avant d’élargir ses horizons à tous ceux qui l’entourent.

Après la perte tragique d’un des leurs, la dizaine d’amis qui entoure ce militant du 19e arrondissement de Paris crée l’association BGA (Braves garçons d’Afrique) afin de laisser une trace, quoi qu’infime, de leur passage en tentant de trouver des réponses à leurs questionnements identitaires : comment être Français et Noir ? Mais pour laisser une trace il faut d’abord connaître celle de ses ancêtres et c’est grâce à des événements historiques, culturels et éducatifs que les BGA militent.

Bakary Sakho multiplie par la suite les initiatives associatives dans les domaines de l’éducation ou du sport, avec l’association Meltin’club, afin d’apporter aux jeunes des modèles concrets et des moyens d’action à leur propre échelle. Son association LIDEE (Laboratoire d’initiatives durables, d’expérimentations et d’économie solidaire) se veut un terreau fertile à des actions innovantes et positives et c’est en son sein qu’il fonde les éditions Faces Cachées.

Le projet Faces Cachées est une action sociale concrète : faire des livres positifs sur les quartiers et les sujets qui les entourent, mettre en place des ateliers d’écriture, offrir des stages dans un domaine professionnel peu connu et pourquoi pas, ​créer des vocations.

Il est le premier auteur à être publié chez Faces Cachées. Son livre Je suis paraît en octobre 2015, il est le constat personnel d’un homme qui a grandi dans un quartier populaire et qui se bat à son échelle contre les problèmes que la population y rencontre. Ce constat peut sembler amer mais la vision de Bakary est profondément optimiste.