Fiche Personne
Percussionniste

Hugues Anoï

Côte d’Ivoire

Français

Hugues Anoï fait ses débuts chorégraphiques et musicaux en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire, son pays natal, sa mère de couleur.
Dans les années 80, il participe à plusieurs groupes de danseurs et musiciens, dirigés par des chorégraphes ivoiriens. Par la suite, il participe à une tournée en Afrique occidentale avec Pépé Kalé, Bocana Maïga, Afia Mala, Tohan Stanis, artistes africains renommés.
Devenu chorégraphe lui-même, à la renommée grandissante, en 1988 il est contacté par l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis pour une émission présentant la culture ivoirienne sur CBS.
Parallèlement, il s’imice vers d’autres registres et enchaîne différents clips vidéo avec Alpha Blondy (Banana), Nyanka bell (Jogologo) et Ranzie Casu (Dj Heart).
Ses racines et son c?ur l’enthousiasme à se représenter sur scène pour des oeuvres caritatives dont La Croix Rouge, Les Restos du c?ur, Sidaction, les enfants du Burkina Faso, etc.
Il collabore également avec des artistes de renommée Internationale pour quelques répré-sentations télévisées comme Kool & the Gang, Nancy Holloway, Kassav, Reine Pélagie, ?
Après des années de vie nomade, et de spectacles en spectacles sur les terres africaines, Hugues Anoï entreprend de « conquérir » l’Europe.

C’est en 1990 qu’il arrive en France. Bien décidé à promouvoir sa culture et surtout sa passion, il créé une troupe de danses, chants et percussions « Wouissa Group » avec laquelle il part en tournée en Allemagne, Pays Bas, Italie, Suisse.
En 1994, il commencera sa carrière discographique, avec un premier album, suivront 3 autres albums jusqu’à aujourd’hui.

Hugues Anoï est un artiste pluridisciplinaire ; il vit pleinement sa passion où sa culture est sa source. Il a de l’énergie à revendre, et pour cause, il s’investit entre 1995 et 2000 dans divers projets de danses, chants, musiques traditionnelles, avec notamment la Cie Cissé aux Pays Bas, au festival d’Aurillac (95), un nouveau spectacle intitulé « Mémoire », etc.
La vie faite de rencontres, il partagera la scène avec Mory Kanté pour une série de concerts à La Cigale à Paris, Londres et en Bretagne.
En 2000, il créé sa propre compagnie « Cie Anoï », sans pour autant délaisser le « Wouissa Group » avec qui il multiplie les concerts en France (Toulouse, Nimes, Paris au Divan du Monde).
Une vie remplie d’arts pour un homme passionnée, qui navigue entre danse et musiques.
« L’africain sur scène, ne chante pas, il pleure ; il ne danse pas, il parle avec son corps. » Hugues Anoï


DISCOGRAPHIE
1994 : 1er album « Gadou » (+ clip) ? Tournée en France et en Suisse
1999 : 2ème album « Tanaka » – Tournée ? Album bien accueilli par les médias
2002 (Avril): 3ème album « Kouamé Black Show » – M10 Records
2003 (Avril) : 4ème album « Pleurs d’Homme ? Kuié » – M10 Records