Fiche Personne
Photographe

Michèle Magema

République démocratique du Congo

Français

Michèle Magema est née en 1977 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. En 1984, elle aménage avec sa famille en France, où son père, réfugié politique, s’expatrie. C’est dans cet environnement qu’elle s’est dotée d’un sens critique qui l’a poussée à questionner ses deux identités culturelles. De 1997 à 2002, elle est élève à l’Ecole Nationale Supérieure d’arts de Paris-Cergy, où elle fréquente l’atelier photographique de Bernard Borgeaud.Elle en sort avec un diplôme national supérieur d’expression plastique.

Elle est sélectionnée en 2003 à la Biennale Photographique de Bamako, puis en 2004 à la Biennale de Dakar, dont elle remporte le 1er prix (le Grand Prix Senghor) avec sa vidéo Oyé, Oyé. Son travail est montré de 2004 à 2007, à Düsseldorf, Londres, Paris et Tokyo dans l’exposition Africa Remix. En 2006, Michèle Magema est sélectionnée à la Biennale de la Havane.


Par la photographie, la vidéo et l’installation, Michèle Magema aime à interroger la mémoire et l’histoire, et particulièrement celles des peuples noirs et des minorités immigrées en Occident. Héritière de deux cultures, elle cherche à mettre en évidence des singularités culturelles et certaines réalités politiques contemporaines en n’hésitant pas à se mettre personnellement en scène. Le travail de cette artiste, quoiqu’empreint d’une intime féminité, touche et peut-être même dérange par sa portée sociale et politique.