Fiche Personne
Poète

Nada

Français

« Je m’appelle Nada, la quarantaine, ex-punk et toxicomane. L’abus des drogues durant une bonne décennie m’a légué des névroses incurables. J’ai souvent cette impression d’être habité par plusieurs entités et vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que j’officie sous différents pseudonymes (hormis Nada, les plus connus sont l’Ange Noir, le Chacal, Déjà Mort). La poésie est un art de première nécessité, un exutoire à des états d’âme récurrents, une réponse (jamais définitive) à un questionnement existentiel, un moyen de se dépasser durant la performance, d’accéder à d’autres possibles. Pour moi, le slam a commencé en 1995, au Club Club, un ex-bar à putes de Pigalle repris par un couple d’homosexuels, Tex et Nico. (…) » (extrait de Nada by Nada dans la revue Cassandre septembre-octobre 2002 n°49) Nada est rescapé de la mouvance punk, passionné de hip hop et de rockn’roll, premier poète français à avoir été désigné par les journalistes comme « slameurs ». Il puise son inspiration dans un vécu chaotique, des états d’âme récurrents. Il est extrême, fait parfois peur… Associé à Félix Jousserand et D de Kabal, il est partie intégrante de la formation Spoke Orkestra qui se produit sur de nombreuses scènes en France. Il est publié aux Belles Lettres, dans la collection Slam Graffiti et aux éditions Spoke.