Fiche Personne
Acteur/trice Percussionniste Compositeur

Doudou NDIAYE Rose

Sénégal

Français

Doudou NDIAYE Coumba Rose, né à Dakar en 1930, apprend dès l’âge de sept ans le sabar (tambour de l’ethnie wolove), un héritage de ses arrières grands pères. En 1959, Joséphine Baker à Dakar, lui prédit un grand avenir. Il finira par sillonner le monde entier en véritable ambassadeur de son pays dans le domaine culturel.
Griot d’origine wolof, il a étudié dès l’age de 7 ans outre la percussion, l’histoire de son pays, le Sénégal. Professeur de rythme à l’Institut National des Arts de Dakar et Chef Tambour Major des Ballets Nationaux, il fut remarqué par Maurice Béjart. Il s’est produit pour la première fois en France, avec sa propre troupe composée de cinquante batteurs en octobre 1986.
Commence alors une fulgurante ascension dans le monde entier. Devenu l’un des premiers ambassadeurs de son pays, il propose au monde une musique moderne et inventive tout en restant fidéle à l’inspiration classique africaine. Il est désormais perçu comme un véritable chef d’orchestre symphonique de musique classique et contemporaine. Sorte de Boulet de la percussion, il dirige avec force, précision, grâce et virtuosité de véritables symphonies au tambour éblouissantes dans leur superposition de rythmes.
Le Sénégal lui doit la musique de son hymne national, l’africanisation du défilé des majorettes lors de la fête de l’indépendance. Il a défilé sur les Champs-Elysées avec ses batteurs, pendant le bicentenaire de la révolution française en 1989.

Source : www.rts.sn