Fiche Personne
Metteur/se en scène Ecrivain/ne Acteur/trice Scénariste Directeur/trice

Lucio Mad

France, Sénégal

Français

Fondateur et directeur de la compagnie Asile culturel. Lucio Mad a monté Kaïdara (de Amadou Hampâté Bâ) dans une adaptation de Gabor Rassov, Shakespeare « Comment on dresse une garce », adaptation de « La Mégère apprivoisée » par Philippe Soupault, Pouchkine Boris Godounov, Raymond Cousse, Philippe Soupault, Molière, ses propres textes, des spectacles de poésie urbaine La Poésie B. Également romancier, il a publié « Les Trafiqueurs », et « Paradis B » chez Gallimard (La Noire), « un Poulpe Dakar » en barre et toute une somme de polars. Reporter, il écrit pour Radikal, Planètes jeunes, Continental. Et sous le nom de Dundar-Aziz Sy, il joue avec Pierre Pradinas, Edouard Baer. Cinéma avec Thomas Gilou, Cheik Omar Cissokho.

Romancier révélé par « Les Trafiqueurs » et « Paradis B » publiés tous deux dans la collection « La Noire » chez Gallimard. Fan de culture bis, il s’appelait Lucio en hommage au réalisateur italien Lucio Fulci, grand voyageur, metteur en scène inspiré par l’Afrique (« Kaïdara » d’après Hampaté Ba, « Consulat Zénéral » d’Aminata Zaaria) et inventeur de la poésie B. Quelque soit son mode d’expression, il aura toujours rêvé au spectacle total qui lierait goût populaire, sens ludique et réflexion profonde sur notre monde.
Ignoblement emporté par un atroce cancer, il est mort le 31 août 2005.

English

The author of thrillers such as « Les Traffiqueurs » and « Paradis B », Lucio adopted his pen name in tribute to the maestro of Italian giallo pictures, Lucio Fulci. A seasoned African voyager who directed adaptations of works by African authors for the stage (Kaidare by Hampaté Ba and « Consulat Zénéral » by Aminata Zaaria), Lucio Mad always dreamed, whatever the medium, of a total spectacle allying hair-raising entertainment with profound reflection on the state of the world. Sadly, he died before the completion of « Black », carried away by cancer in august, 2005.