Fiche Personne
Réalisateur/trice Producteur/trice Scénariste

Fernando Trueba

Espagne

Français

Réalisateur, scénariste, producteur, Fernando Trueba est né le 18 janvier 1955 à Madrid. Entre 1974 et 1979 il travaille comme critique de cinéma pour le quotidien EL PAIS et l’hebdomadaire GUIA DEL OCIO. En 1980 il crée et dirige le magazine de cinéma CASABLANCA.
Dans les années 70, il tourne 6 court métrages avant de réaliser en 1982 OPERA PRIMA, son premier long-métrage qui fut primé au festival de Chicago. Depuis, il mène une carrière prolifique au cinéma et à la télévision en tant que producteur, réalisateur et scénariste.

Il a écrit et réalisé 12 long métrages dont 8 qu’il a également produit : Mientras el cuerpo aguante (1982), Sal gorda (1983), Belle époque (1992 – Oscar du meilleur film étranger), Two much (1995), La fille de tes rêves (1998), Calle 54 (2000), L’envoûtement de Shanghai (2002), Le Miracle de Candeal (2004).

En tant que scénariste il a travaillé avec Fernando Colomo (La mano negra, 1980), Oscar Ladoire (Contratiempo, 1981), Julio Sanchéz Valdés (De tripas corazón, 1984) et José Luis García Sánchez (Suspiros de España, 1995).

Il a produit une vingtaine de films parmi lesquels : La belle vie (1996), Obra maestra (2000) et Soldados de Salamina (2002) de David Trueba, Lulu de noche (1985), El juego más divertido (1987), Amo tu cama rica (1991), Los peores años de nuestra vida (1993) et Carreteras secundarias (1997) de Emilio Martinez-Lazaro.

Mélomane confirmé, il crée en 2000 LOLA RECORDS et produit l’album SPAIN (Michel Camilo & Tomatito) qui remporte le Latin grammy du meilleur album de Latin Jazz; la bande original de son film CALLE 54 (Bebo Valdés & Cachao, Michel Camilo, Gato Barbieri, Eliane Elias, Chucho Valdés, Tito Puente, Jerry Gonzalez & the Fort Apache Band, Chico O’Farrill, Chano Dominguez) et EL ARTE DEL SABOR (Bebo Valdés, Cachao & Patato) qui obtient le grammy du meilleur album de musique tropicale traditionnelle.
En 2002, il crée CALLE 54 RECORDS, et poursuit son travail aux côtés de son
musicien fétiche Bebo Valdés. LAGRIMAS NEGRAS album de Bebo & Cigala a reçu 8 prix, dont le meilleur album de jazz et le meilleur album flamenco et a obtenu 6 nominations aux prix Grammy.

Il a ensuite produit WE COULD MAKE SUCH BEAUTIFUL MUSIC TOGETHER (Bebo Valdés et Federico Britos) et BEBO DE CUBA (Bebo Valdés)

Fernando Trueba est également auteur de plusieurs livres, dont un DICTIONNAIRE DE CINEMA (Editions Planeta 1997) et éditeur d’un DICTIONNAIRE DU LATIN JAZZ (SGAE, 1998). Il travaille comme critique de cinéma pour le grand quotidien espagnol El País.

Filmographie selective :

2011 : CHICO & RITA
coréalisé par Javier Mariscal, en collaboration avec Tono Errando
Goya du Meilleur Film d’animation cette année.

2009 : EL BAILE DE LA VICTORIA
Nomination Oscar 2010 du Meilleur Film étranger (Espagne)
Dix nominations aux Goya.

2004 : LE MIRACLE DE CANDEAL
2 Goyas : Meilleur film documentaire, meilleure chanson originale
(Zambie Mameto de Carlinhos Brown et Mateus)

2002 : L’ENVOÛTEMENT DE SHANGHAI
3 Goyas : Meilleur direction artistique, meilleur costume, meilleur maquillage et coiffure.

2000 : CALLE 54
1 Goya : Meilleur son. / Jazz Awards : Meilleur film

1998 : LA FILLE DE TES REVES
7 Goyas dont celui du meilleur film, de la meilleure comédienne (Penélope Cruz)

1992 : BELLE EPOQUE
Oscar du meilleur film étranger.
9 Goyas dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario,
de la meilleure comédienne (Ariadna Gil)

1989 : LE RÊVE DU SINGE FOU
5 Goyas dont celui du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario

1986 : L’ANNÉE DES LUMIÈRES
Ours d’argent au Festival de Berlin. Goya du meilleur second rôle féminin

English

Fernando Trueba was born in Madrid, Spain and is a screenwriter, director and producer. His films include Belle epoque (1992), which won an Academy Award for best foreign language film, Too Much (1995), The Girl of Your Dreams (1998), Calle 54 (2000), Blanco y negro (2003), Miracle of Candeal (2004), The Dancer and the Thief (2005) and Chico & Rita (co-director, 2010).