Fiche Personne
Ecrivain/ne

Jean-Jacques Marimbert

Français

Avant d’enseigner la philosophie à l’Université de Toulouse-Le-Mirail, Jean-Jacques Marimbert était médecin. Il a exercé cette activité pendant quelques années dans les hôpitaux de la région toulousaine. Durant les six premiers mois de 1980, il a accompli une mission avec MSF dans un camp de réfugiés en Somalie. Très marqué par sa rencontre avec les nomades Somalis, il a écrit l’histoire de Nuria en hommage à ce peuple et en particulier aux enfants, contraints à l’errance et à l’exil pour échapper à la guerre, comme tant d’autres qui subissent la violence et la terreur des armes.
Jean-Jacques Marimbert, né au Maroc au milieu du XXe siècle, écrit des récits poétiques, nouvelles et romans pour adultes et jeunes.

Bibliographie

Depuis 1995, collaboration (nouvelles, articles) à diverses revues : Europe , Dissonances , Brèves , Rictus , Encres Vagabondes , Salmigondis , L’Instant du monde , La Passant ordinaire

Nouvelles
– « La fourche », 1er prix au concours de nouvelles « Dissonances », 1994, revue Dissonances , n°2
– « La profondeur des océans », revue Europe , n°799-800, novembre-décembre 1995
– « Aquarium », revue Brèves , n°51, 1996
– « Le chien », revue Encres Vagabondes , n°11, mai-août 1997
– « Le treizième travail d’Hercule », revue Rictus , n°2, 1998
– « Marmoréen », revue Salmigondis, n°12, 1999
– « Océan », revue Salmigondis , n°17, 2000
– « Latérite », revue L’Instant du monde , n°1, 2002
– « La lettre », revue L’Instant du monde , n°5, 2003 (primée sur manuscrit au Concours de Nouvelles « Polar » Mégastore Plein-Ciel à Nice, février 1997, jury présidé par Patrcik Raynal)
– « La robe d’été », revue Le Passant ordinaire , n°47, 2003
– « L’autre même », revue Le Passant ordinaire , n°49, 2004
– « Jour », revue en ligne Pleutil , 2004
– « Blues for Charlie », in Kind of Black , collectif de nouvelles noires édité par l’association « Souillacenjazz », Festival de Jazz de Souillac, juillet 2004
– « Vision Hugo Van der Goes », à paraître dans Nouveaux Délits
– « Universel clafoutis », à paraître dans Nouveaux Délits

Poème en prose
– « Encre », revue Encres vagabondes, juin 1999
– « Les Enfants d’Amérique », collectif « Solitudes en partage », cahier-exposition, Association Aleph Rhônes-Alpes, juin 1998

Pour adultes
– La Vie sera un sourire du ciel clément, éd. du Ricochet, 1996 (nouvelles)
– Somnio ergo sum , roman collectif 13, rue Saltalamacchia 06000 Nice, éd. du Ricochet, collection Les Treize voies du Ricochet, 1997
– L’Assassinat de Diego V , roman collectif 13, quai de la Pécheresse 69000 Lyon, éd. du Ricochet, collection Les Treize voies du Ricochet, 1999
– Camille , roman collectif 13, rue de Carençà, 31000 Toulouse, éd. du Ricochet, collection Les Treize voies du Ricochet, 2000
– Départ, éd. de la Renarde Rouge, 2000 (récit poétique)
– Raphaëlle, éd. du Ricochet, 2000 (roman)

Pour la Jeunesse
– Le Col maudit, éd. Syros, collection Souris Noire, 2002 (roamn policier)
– Les Ailes de Camille, éd. Casterman, coll. « Romans Cadet », 2002 (roman)
– Nuria la nomade, éd. Syros jeunesse-UNESCO, 2004 (récit)
– Camille et la petite fille aux allumettes , primé au concours de contes Occi’Zen, recueil « L’Instant du conte », association Occi’Zen (pour un recueil acheté, un recueil est donné à un enfant hospitalisé)
– L’Oiseau qui le premier chanta, éd. de la Renarde Rouge, à paraître (conte philosophique)

Parascolaire
– Fichier philosophie, éd. Vuibert, 2000 (manuel scolaire)
– Philosophie, terminales toutes séries – nouveau programme , éd. Vuibert, coll. « Les fichiers Vuibert », 2002

Articles
– « La peau et le vernis, les nouvelles anglo-indiennes de Kipling », revue Europe , mai 1997
– « Côtures », dossier « Littérature et prison », revue Encres Vagabondes , n°14, juin 1998
– « Errance(s) : errer, écrire », revue Encres Vagabondes , juin 2001
– « Les enfants de Kipling », revue L’Instant du monde , n°2, 2002

? Intérêts et influences guidant le travail d’écriture
Tout d’abord, l’authenticité des personnages, pris le plus souvent dans des moments difficiles de l’existence, dans des contextes très divers. Périodes de crises où l’existence bascule, parfois jusqu’au tragique, souvent jusqu’au rétablissement harmonieux d’un équilibre à jamais modifié. Mes personnages sont des êtres simples dont la vie, ainsi bouleversée, prend des allures sinon d’un destin, du moins d’une aventure, qu’elle soit voyage, fugue, errance, exploration intérieure, évasion dans un univers onirique, déploiement poétique.
Mon deuxième souci, indissociable du premier, est celui de l’écriture. Elle doit se plier au style du personnage ou de la situation, et saisir au mieux aussi bien le grand trait que le détail. Habiter la langue et le monde, créer du rythme et une prosodie de l’intime aussi bien que du spectacle des rues et de la nature, dans un « rendu » des nuances émotionnelles, de la présence des choses et des lieux.

? Méthodes de travail, ambiance de prédilection, manies
Travail de la phrase, multiples versions empilées, grand cahier et petits carnets, écran d’ordinateur et versions papier raturées. Immersion. Ecrire correctement, précisément, nécessairement.

? Animations proposées
Interventions dans les établissements scolaires et les bibliothèques
Interventions en milieu spécialisé (en particulier hospitalier)