Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Directeur/trice

Kitia Touré

Côte d’Ivoire

Français

Ecrivain, scénariste et réalisateur de films, enseignant d’université de cinéma, de multimédia des NTIC et de l’Internet.

Né en 1956 à Ayame (Aboisso, Côte d’Ivoire) et décédé dans la nuit du 18 au 19 décembre 2012.

Titulaire d’un doctorat de 3ème cycle de Lettres : Littérature Moderne à la Sorbonne (Paris IV), et d’un D.E.A. d’études cinématographiques et théâtrales (Paris I, Panthéon Sorbonne), Kitia Touré est professeur assistant chargé des audio-visuels à l’I.N.S.A.A.C. (Institut National Supérieur des Arts et de l’Action Culturelle). Il est professeur assistant à l’UFR-ICA (Unité de formation et de Recherche en Information, Communication et Arts) de l’Université d’Abidjan Cocody. Il dispense des cours sur l’économie du cinéma, le multimédia et l’Internet.
Boursier du Centre national du Livre (France) en 1996, il reçoit la même année le Prix Noma pour l’édition en Afrique de son roman « Destins parallèles », prix reçu à Accra au Ghana des mains du Président Jerry Rawling.
Kitia Touré a dirigé le cinéma et l’audiovisuel ivoiriens : il a été Directeur de la C.IV.C.A. (Compagnie ivoirienne du Cinéma et de l’audiovisuel) au centre national des Arts et de la Culture, ministère de la Culture de Côte d’Ivoire, de 1994 à 2000.
En 2011, il est Directeur général par intérim du Centre national des arts et de la culture (Cnac) et nommé directeur de l’Office national du cinéma (Onac), nouvellement créé.

Filmographie
2001 – « Cette négrillonne, sept millions », télé-série de quinze épisodes, adaptée du roman de Kitia Touré
2000 – « DEN’KO, Affaires d’Enfant », Téléfilm en cinéma 35 mm
1996 – « KONOGOLI Court-métrage, film de sensibilisation pour la lutte contre l’alcoolisme et la drogue.
1994 – « NANTES, ARCHÉOLOGIE DE LA MÉMOIRE », documentaire sur le passé esclavagiste de la Ville de Nantes (France), prix ACCT au Festival international du film d’Amiens, 1994.
1993 – « Les gestes ou la vie », une série de quatre courts métrages d’information et de sensibilisation de l’Afrique pour la lutte contre le Sida, Prix Promaco pour la lutte contre le SIDA et prix Telcipro de la qualité technique au FESPACO 1993, prix spécial du jury au Festival du Film Scientifique de Paris-Tour Eiffel, 1993.
1991 – « Ca n’arrive pas qu’aux autres », court-métrage
1990 – L’OR D’AZITO Documentaire sur la sortie de l’or chez les Ebrié d’Abidjan
1988 – « Les dix commandements de l’enfant », court-métrage
1987 – « Maman je veux vivre », une série de onze courts métrages pour la santé infantile, 1987, prix UNICEF pour l’enfance au FESPACO (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou, Burkina Faso).
1985 – « COMÉDIE EXOTIQUE ». Long-métrage de fiction, Prix de la critique internationale aux Journées Cinématographiques de Carthage (Tunis) et Prix de la critique internationale à Vues d’Afrique (Canada).

Il est également scénariste de la série « La geste de Ségou » de Mambaye Coulibaly, et d’une série de films d’animation en marionnettes.



Bibliographie
1979 – L’ARBRE ET LE FRUIT ; recueil de nouvelles. Éditions St Paul Classique – France
1987 – LE CORBILLARD, nouvelle. Hatier. Prix de la meilleure nouvelle en langue française 1988
1984 – CHEZ TANTIE, Pièce de théâtre. Éditions Silex France –
1989 – MAMAN, JE VEUX VIVRE Collection de livres de sensibilisation pour la santé infantile en Afrique, nouvelles. Editions – Africaines – Abidjan.
1995 – DESTINS PARALLELES, Roman Éditions N.E.I Abidjan. Il reçoit le Prix Noma pour l’édition en Afrique de son roman « Destins parallèles », qu’il reçoit à Accra au Ghana des mains du Président Jerry Rawlings.
Cette négrillonne sept millions, roman.
Films(s)