Fiche Personne
Bassiste

Alioune Wade, dit Alune

Sénégal

Français

Alioune Wade est né le 09 juin 1978 à Dakar (SENEGAL).
Son père était chef d’orchestre symphonique et c’est tout naturellement qu’il commence la musique dès l’âge de 6 ans.
A 13 ans, il jette son dévolu sur la basse, au grand désespoir de sa mère qui souhaitait le voir poursuivre ses études. Elle a même essayé de couper les cordes de sa basse avec un couteau à pain, mais en vain. Grâce au soutien de son père, il est allé au bout de sa passion, quitte à faire des kilomètres à pied pour trouver un professeur de basse, ou à découcher pour finir ses exercices.
A 15 ans, il joue avec de petites formations de variétés qui se produisent dans les hôtels de Dakar, et commence ses premiers enregistrements de studio en compagnie d’amis (avec un cachet de 250 francs CFA (0.38 euros) le titre !!!).
A 17 ans, son père le sollicite de temps en temps pour jouer dans son orchestre classique, en remplacement d’un bassiste absent. L’exercice est fort redoutable pour son âge, mais lui permet d’acquérir une aisance de la lecture musicale et de l’écoute des différents membres de l’orchestre. Tout cela sous la baguette de son père?
A la suite d’une audition, il est choisi à 18 ans pour être le bassiste de Ismael Lô, l’un des plus prestigieux musiciens du continent africain. Avec lui, il se produit sur beaucoup de scènes comme les Zénith de France et dans certains des plus grands festivals du monde tel LE PALEO FESTIVAL de Nyon en Suisse. Passionné de jazz et de chant, il se produit avec des groupes franco-sénégalais et sud-africains.
Ses influences musicales sont : Weather report, Marcus Miller, Charlie Parker et pour le chant, Youssou N’Dour (avec qui il a fait des séances d’enregistrement), Lokua Kanza, Salif Keita?
Ses rencontres avec de grands musiciens de jazz comme Joe Zawinul, ont beaucoup contribué à l’envie de fusionner les sons du continent noir à ceux d’autres horizons. Il veut unir les peuples à sa manière, en musique.