Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Professeur Historien/ne Scénariste

Benjamin Stora

Algérie, France

Français

Benjamin STORA est Professeur des Universités, spécialisé dans l’histoire du Maghreb et Président du Conseil d’orientation du Musée de l’histoire de l’immigration de Paris.


Biographie
Benjamin STORA est Professeur des Universités, spécialisé dans l’histoire du Maghreb. Né à Constantine (Algérie) en 1950.

Docteur en histoire et sociologie, il enseigne l’histoire du Maghreb et de la colonisation française (Indochine-Afrique), co-dirige l’Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis depuis 1990. Historien de l’Algérie moderne, qui a mis en valeur les luttes internes à la guerre de libération, matrice d’une guerre civile larvée.

Militant trotskyste en mai 68, il est membre de l’Organisation communiste internationaliste jusqu’en 1986. Grâce à son engagement politique il obtient un poste d’assistant à l’université en 1982 par le sociologue Pierre Fougeyrollas, comme lui membre de l’OCI.

Il a travaillé sous la direction de MM. René REMOND, Philippe VIGIER, Charles-Robert AGERON.

Ses thèses recueilleront les plus hautes distinctions universitaires (Mention Très Bien ou Très Honorable). Elles ont porté sur :

Messali Hadj 1898-1974, (soutenue en 1978)
Sociologie du nationalisme algérien, L’Analyse sociologique par l’approche biographique, (soutenue en 1984)

Histoire politique de l’immigration algérienne en France 1922-1962, (Thèse d’Etat, 1991).


En matière d’enseignement, Benjamin STORA a d’abord été, en 1982, Assistant en Sociologie et Histoire contemporaine à Paris VII (Jussieu). Maître de conférence en 1986 et Professeur d’Histoire contemporaine à Paris VIII-Saint-Denis depuis 1993, il a été nommé responsable de la préparation au CAPES d’histoire-géographie en 1993. Par ailleurs, il participe à l’encadrement des DEA Maghreb (Paris I, III et VIII) et Tiers Mondes, Afrique (Paris VII et VIII). Il participe aussi à l’encadrement des DEA Méditerranée à l’INALCO, où il a aussi été chargé d’enseignement.

Sur le plan de la Recherche, Benjamin STORA est Directeur scientifique de l’Institut Maghreb-Europe (Paris VIII). Il est membre du Laboratoire Tiers Monde- Afrique (CNRS), et de celui de Sociologie de la Connaissance (Paris VII). A l’Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS), il est membre de deux groupes de travail : Décolonisation de l’Empire français et Histoire et Psychanalyse.

Il dirige, depuis 1995, le DEA Maghreb, Sciences sociales à St Denis -Paris VIII.

Benjamin STORA a passé l’année 1996 à Hanoi, détaché à l’Ecole Française d’Extrème Orient (EFEO) pour une recherche sur les « Imaginaires de guerre, Algérie-Vietnam »(ed La Découverte 1997). Il a enseigné à l’université de New York (NYU), en 1998, l’histoire de la colonisation française. Il se trouve en détachement à Rabat à l’ex-IRMC, en 1999, pour une recherche sur les nationalismes marocain et algérien. S’intéressant à la production et diffusions des images pour l’écriture de l’histoire, il a réalisé trois documentaires pour la télévision sur la guerre d’Algérie.

Citations
« Cette comparaison [entre la guerre d’Algérie et la guerre du Vietnam]est légitime (…), mais elle est naturellement très fausse sur le plan à la fois historique et politique. » (Histoire d’un passé toujours vivant, entretien avec Vianney Delourne)


Oeuvres
Messali Hadj. Pionnier du nationalisme algérien, Hachette, Paris 2004, (ISBN 2-0127-9190-5).
Dictionnaire biographique de militants nationalistes algériens. 600 portraits.
Nationalistes algériens et révolutionnaires français au temps du Front Populaire.
Les sources du nationalisme algérien. Parcours idéologiques. Origine des acteurs.
Histoire de l’Algérie coloniale (1830-1954), La Découverte, Paris, 2004 (ISBN 2-7071-4466-5).
La gangrène et l’oubli. La mémoire de la guerre d’Algérie.
Ils venaient d’Algérie.L’immigration Algérienne en France. (1912-1992).
Aide-mémoire de l’immigration Algérienne.Chronologie (1922-1962). Bibliographie.
Histoire de la guerre d’Algérie, La Découverte, Paris, 2004 (ISBN 2-7071-4293-X).
La Guerre d’Algérie – 1934-2004 La fin de l’amnésie (avec Mohamed Harbi), Robert Laffont, Paris 2004 (ISBN 2-2211-0024-7)
Histoire de l’Algérie depuis l’indépendance – T1 : 1962-1988 éditions La Découverte, Paris (ISBN 2-7071-4405-3)
Ferhat Abbas. Biographie. avec Zakya Daoud
L’Algérie en 1995.
Dictionnaire des livres de la guerre d’Algérie (1955-1995). 2300 résumés, Presses Universitaires du Mirail 2005 (ISBN 2-8581-6777-X)
Imaginaires de guerre, Algérie-Viêt Nam en France et aux Etats-Unis, Paris La Découverte 1997 (ISBN 2-7071-4308-1)
Appelés en guerre d’Algérie.
Algérie, Formation d’une nation, suivi de Impressions dans l’est algérien.
Le Transfert d’une Mémoire. De l’ « Algérie française » au racisme anti-arabe.
Les 100 Portes du Maghreb
La guerre invisible – Algérie années 90
Les trois exils, Juifs d’Algérie, Stock, Paris 2006 (ISBN 2-2340-5863-5)
Histoire de l’Immigration (avec E. Temine), Hachette Paris 2007 (ISBN 2-0123-7261-9)
La guerre d’Algérie expliquée en images, Seuil, 2014 (ISBN : 978-2-02-118247-7)


Activités Audiovisuelles et Éditoriales (1991 – 1998)

Télévision

Auteur de la série documentaire : Les années algériennes. Diffusion Antenne 2, 4 x 52 minutes – septembre-octobre 1991, (nomination 7 d’or, 1992).
Conseiller historique du documentaire Résistance et libération outre-mer. France 3, 52 minutes, « Planète chaude », 1994.
Auteur du documentaire : Algérie, croyances d’une nation France 3, 2 x 52 minutes, 1995.
Conseiller historique du documentaire, Les massacres de Sétif, Arte, 1995, Forum Planète, 1999.

Cinéma

Conseiller historique du film Indochine, 1992, de Régis Wargnier (Oscar du meilleur film étranger 1993).

Expositions

Conseiller scientifique, conception de l’Exposition France des étrangers, France des libertés, Arche de la Défense, septembre 1990/mars 1991.
Commissaire général de l’Exposition La France en guerre d’Algérie, Musée National des Invalides/B.D.I.C., mars 1992/septembre 1992.

Édition

Directeur de Collection, Édition L’Harmattan, « Histoire et perspectives méditerranéennes ». 1985-1990 : parution 20 ouvrages.
Membre du Conseil éditorial des Editions « La Découverte ».
Revues

Membre du Comité de rédaction des revues :
L’Internationale de l’imaginaire (Dir. J. Duvignaud).
L’Homme et la société (Dir. R. Gallissot).
Kiosque : « Revue de presse de la guerre d’Algérie », novembre 1994. Rédaction de l’ensemble des « repères ».


Sources :
Wikipédia, l’encyclopédie libre (article Benjamin Stora).
http://village.online.co.ma/stora/

English

Born in Constantine, Algeria, on December 2, 1950, Benjamin Stora is professor of Maghreb History at the Institute of Oriental Civilizations and Languages (INALCO) in Paris and university Paris 13 – Villetaneuse.
He has a PhD in Social Sciences (EHESS, 1978), in Sociology (University Paris VII, 1984) and in History (1991, University of Créteil, under the direction of Charles-Robert Ageron, with distinction « Very Honorable »). He is the founder of the Maghreb-Europe Institute, which he has been directing since 1991.
Benjamin Stora lectures on the history of French colonialism in the nineteenth and twentieth centuries, on the wars of decolonization, and on the history of Maghreb immigration to Europe at the INALCO (Oriental Languages, in Paris, and directs a seminar on the « Memory of the War in Algeria » at the Institut d’Etudes Politiques (School of Political Science) in Paris.
He has published over twenty books, amongst which the most famous include a biography on Messali Hadj (reedited by Hachette-poche, 2004); a Biographic Dictionary on Algerian Militants (L’Harmattan, 1985); Gangrene and Oblivion, the Memory of the Algerian War (La Découverte, 1991); They Came From Algeria, Algerian Immigration in France (1912-1992) (Fayard, 1992); The History of Colonial Algeria 1830-1954 (La Découverte, 1993); The History of Algeria Since Independence (La Découverte, 1994); Ferhat Abbas (Denoël, 1995, with Zakia Daoud); Algeria in 1995 (Michalon, 1995); Dictionary Of Books on The War in Algeria (L’Harmattan, 1996); Conscripts in The War in Algeria (Gallimard, 1997); The 100 Doors Of Maghreb (L’Atelier, 1999); The Last Generation of October (Stock, 2003); The Three Exiles, Jews of Algeria (Stock, 2006) (selected for the Renaudot Essay Prize, 2006).
As member of the French School of the Far-East (Ecole Française d’Extrême-Orient – EFEO), Benjamin Stora conducts in 1995 and 1996 a series of research in Vietnam. He then lives in Hanoi, for a study on Imaginations in the Algeria-Vietnam Wars. This work was published by La Découverte Editions in 1997 and by La Casbah Editions in Algeria in 1998. In 1998, he lectured at NYU as guest professor, and became searcher at the Jacques Berque Center in Rabat, Morocco, for three years (1998-2001). He was in charge of a study on Moroccan and Algerian nationalisms. The result of his research was published in 2002, under the title Algeria-Morocco, Parallel Histories, Cross Destinies (Paris, Maisonneuve and Larose Editions, Algiers, Ed Barzakh).
Benjamin Stora was also involved in many television and film projects. He was historical counsel on the making of the movie Indochine, which won an Oscar for best foreign film (1993), commissioner for the series of exhibits on France at War in Algeria (Invalides Museum, Paris, France, 1992) and on Images of the Algerian War (La Coupole Museum, Saint Omer, France, 2002). He published an essay on representations of the current tragedy in Algeria, entitled The Invisible War (2001) edited by the Presses des Sciences Politiques in Paris. Benjamin Stora co-directed with Mouny Berrah and Guy Hennebelle a special edition of the magazine « CinémAction » (N° 85) dedicated to The War in Algeria On Screen.
He is the author of a documentary entitled The Algerian Years (four times one hour) broadcasted in 1991 on French public channel France 2. Then, with Jean-Michel Meurice, he directed a documentary on The Summer of 62 in Algeria, The Two-Faced Independence, broadcasted on July 7, 2002 on French public channel France 5, as well as a documentary on Conversations With the Men of the Algerian Revolution, a five hour television series broadcasted on French cable channel Histoire, in December 2003.
Benjamin Stora was commissioner for the Exposition at the Sully Hotel in Paris (January to April 2004) on Photographing the War in Algeria. He published, in collaboration with Mohammed Harbi, a collective work dedicated to the war in Algeria, in April 2004, edited by Robert Laffont Editions under the title The End of Amnesia. In October 2004, the Editions L’Aube published under the title Algeria, 1954, a collection of articles published by the daily journal Le Monde in July 2004. In 2005, The Memory Book of History was published by French editors Préau des collines, and Words in the War in Algeria was published by the Presses Universitaires du Mirail (Toulouse, France)
Benjamin Stora also produced and directed a cultural radio show, broadcasted live on French radio France Culture in 2004 and 2005.
Films(s)
Livres(s)