Fiche Personne
Metteur/se en scène Dramaturge

Mohamed Rouabhi

France

Français

Comédien, metteur en scène, scénariste et auteur dramatique.
Il quitte l’école très tôt et exerce de nombreux métiers avant d’être admis à la rue Blanche (ENSATT) où il travaille avec Marcel Bozonnet, Stuart seide et Brigitte Jaques.
Il jouera ensuite dans une trentaine de spectacles montés notamment par Anne Torrès, Jean-Paul Wenzel, Gilberte Tsaï, Stéphane Braunschweig, Patrick Pineau, Georges Lavaudant, des textes pour la plupart d’auteurs contemporains, Eugène Durif, Arlette Namiand, Joël Jouanneau, Jean-Christophe Baily, Michel Deutsch, Jean-Paul Wenzel ou Mahmoud Darwich dont il monte également pour la première fois en France un long poème.

Il mène parallèlement à son métier d’acteur un travail d’écriture qui le conduira avec la collaboration de Claire Lasne à créer en 1991 la compagnie « Les Acharnés » qui produira Les Acharnés, Les Fragments de Kaposi, Ma petite Vie de Rien du Tout, Jeremy Fisher, Les nouveaux Bâtisseurs.
Gilberte Tsaï monte au Festival d’Automne De Plein Fouet, Jean-Paul Wenzel Moi, le Cheval & Nuit des Temps, Nadine Varoutsikos El Menfi..

Mohamed Rouabhi mettra en scène ses propres textes, Malcolm X, Requiem opus 61 et Soigne ton droit.
Il écrit et met en scène Providence café au Théâtre du Rond-Point, en mars 2003. Puis ce sera Moins qu’Un Chien, d’après l’autobiographie de Charles Mingus au Festival Banlieues Bleues 2004 et Le Tigre Bleu de l’Euphrate, un monologue de Laurent Gaudé au Théâtre National de Luxembourg avec Carlo Brandt.
En outre, il poursuit sa collaboration avec Carlo Brandt sur deux projets présentés au Festival de Liège, aux Halles de Schaerbeek et à la Ferme du Buisson, Discours de l’Indien Rouge, de Mahmoud Darwich, et Analectes de Nabeshima, de Jocho Yamamoto.

Il anime régulièrement de nombreux ateliers d’écriture en milieu carcéral et travaille dans les territoires occupés en étroite collaboration avec le Ministère des Affaires Sociales palestinien.
Pour la radio, il écrit cinq pièces ainsi qu’un feuilleton radiophonique adapté d’un roman de Léo Malet, La Vie est dégueulasse.
Il se consacre à la rédaction de nouvelles, de poèmes et d’un roman. Il écrit en ce moment un scénario de long métrage qu’il réalisera en 2007 pour la chaîne franco-allemande Arte, Un sale monde.

En septembre 2006 il a joué dans Arnaque, Cocaïne et Bricolage une comédie féroce au Théâtre du Splendid et récemment dans Judith ou le corps séparé d’Howard Barker mise en scène Jean-Paul Wenzel au Théâtre des Amandiers à Nanterre.
En décembre 2006, il a mis en scène sa dernière création intitulée Vive la France à Canal 93 à Bobigny, spectacle qui sera repris fin mars 2007 à la Ferme du Buisson et à la Scène nationale de Meylan
Il prépare pour 2007-2008 une nouvelle création pour le Théâtre du Rond-Point.

Ses ouvrages sont édités chez Actes Sud-Papiers.