Fiche Spectacle
Théâtre
THéâTRE
Affaires étrangères
Dieudonné Niangouna
Pays concerné : République du Congo
Contributeur(s) : Jean-Paul Delore

Français

Affaires étrangères est le fruit de multiples rencontres. Tout d’abord celle de son metteur en scène, Jean-Paul Delore, avec l’Afrique Noire. S’y ajoute le désir de croiser la musique et le théâtre, et d’amener les musiciens, compositeurs, comédiens et auteurs à une écriture collective. Impressions glanées lors de voyages en Afrique (Kinshasa, Brazzaville, Pointe Noire), performances théâtrales et musicales présentées en France, regards croisés entre artistes des deux continents viennent nourrir le livret et la partition du spectacle tout au long de sa création. Affaires étrangères, c’est l’histoire d’une veillée qui dérape lentement, au cours de laquelle des contes musicaux d’aujourd’hui s’emmêlent peu à peu. On y retrouve quelques figures comiques et tourmentées, emblématiques d’une direction qui n’existe toujours pas, le Sud-Nord : le jeune homme serpent, la femme au fond du bar, le couple qui voudrait partir et qui reste toute une vie sur son balcon, l’enfant idiot jugé pour plagiat d’un poète officiel, le poète lui-même dans sa cuisine, un responsable d’échanges culturels ayant épuisé son stock, etc. Ces affaires, où il n’est pas vraiment question de diplomatie, d’espionnage (quoique…) mais plutôt de tout ce qu’auraient échangé pendant la nuit deux individus étrangers l’un à l’autre, et qu’ils auraient repris chacun à la hâte, avant de se quitter le matin venu. Que resterait-il de cette rencontre ? Les échos imaginés d’une mémoire commune mais aussi des interrogations. Comédiens et musiciens jouent, chantent et disent des textes extraits d’écrits de Jean-Paul Delore, Eugène Durif, Bebson Elemba, Dieudonné Niangouna, autant de paroles choisies pour leur radicalité de forme et de propos, mêlées à des musiques improvisées ou écrites, électroniques, jazz, bruits, qui s’inventent ici et ailleurs.

mise en scène :
Jean-Paul Delore
livret à partir de textes de :
Jean-Paul Delore, Eugène Durif, Bebson Elemba, Dieudonné Niangouna
conseiller littéraire :
Nicolas Martin Granel
création musicale :
Takumi Fukushima,
Dominique Lentin,
Xavier Garcia,
Alexandre Meyer
espace / lumière :
Patrick Puechavy
costumes :
Catherine Laval
graphiste :
Dig, Ding, Dong
avec :
Jean-Paul Delore,
Dieudonné Niangouna,
Bebson Elemba,
Takumi Fukushima (chant, violon),
Dominique Lentin (batterie, percussion),
Xavier Garcia (samplers),
Alexandre Meyer (guitares)
Partager :