Fiche Structure
Kër Thiossane
Espace pour l’art et le multimédia
Adresse : Dakar
Pays concerné : Sénégal

Français

Kër Thiossane a débuté ses activités en 2002 à Dakar. En 2003, avec la participation de la fondation canadienne Daniel Langlois pour l’art, la science et les nouvelles technologies, l’association ouvre un espace public numérique, dans le but d’offrir aux sénégalais des activités autres qu’une simple consommation – fascination d’Internet, diffusée par les nombreux cybers qui existent dans le pays.
Lieu de recherche, de résidence, de création et de formation, Kër Thiossane encourage l’intégration du multimédia dans les pratiques artistiques et créatives traditionnelles et cherche à soutenir le croisement des disciplines.
Kër Thiossane axe ses activités autour des recherches sur l’art et les nouvelles technologies, et sur ce qu’elles impliquent dans nos sociétés, au cours de résidences, de formations, de rencontres et de workshops. En 2008 elle met en œuvre le premier festival Afropixel qui porte sur les logiciels libres en lien avec les pratiques citoyennes en Afrique et dans les pays du Sud.
Kër Thiossane développe les échanges et les collaborations avec des structures du continent africain mais tisse aussi des liens avec d’autres continents, et en particulier dans une perspective Sud-Sud. Pour cela, Kër Thiossane met en œuvre des projets de coopération internationaux, tel le projet Rose Des Vents Numériques.
Kër Thiossane cherche à relier le développement des pratiques artistiques numériques aux autres domaines de la société : éducation et formation, industries créatives, citoyenneté, écologie et urbanisme

English

Kër Thiossane began its activities in 2002 in Dakar. In 2003, with the participation of the Canadian Daniel Langlois Foundation for Art, Science and New Technologies, the association opened a digital public space, with the aim of offering to the Senegalese activities other than simple consumption – the fascination of the Internet, diffused by the numerous cybercafés in the country.
A venue for research, residence, creation and training, Kër Thiossane encourages the integration of multimedia in traditional artistic and creative practices, and seeks to support the mixing of disciplines.
Kër Thiossane focuses its activities on research into art and new technologies and what they imply in our societies through residences, training, meetings and workshops. In 2008 it set up the first Afropixel Festival that focused on open source software linked with citizens’ practices in Africa and in Southern countries.
Kër Thiossane develops its exchanges and collaboration with structures in the African continent, but develops links with other continents, in particular in a South-South perspective (without intervention from a Western country). To achieve this, Kër Thiossane sets up projects of international co-operation, such as the Rose des Vents Digital project.
Kër Thiossane seeks to link the development of artistic digital practices to other domains of society ; education and training, creative industries, citizenship, ecology and town development.