Fiche Structure
Cinémathèque algérienne (La)
Adresse : 49, rue Larbi Ben M’hidi ALGER
Pays concerné : Algérie
Téléphone(s) : (02) 73.75.48 à 50 | (02) 73.82.68 (Salle)

Français

La cinématrhèque algérienne, cette institution en réalité est un établissement public (donc subventionné par l’État), créé en 1964, connaît aujoud’hui un rythme de croisière des plus riches.
À l’origine, elle était réduite à une salle de projection , rue Larbi Ben M’hidi à Alger et jouait plutôt le rôle d’un « gros ciné-club » et non d’une cinémathèque dans le sens classique du mot. Aujourd’hui par contre, elle remplit toutes les conditions fixées par le FIAF (Fédération Internationale des Archives du Film) qui sont celles d’une authentique cinémathèque: elle récupère, rassemble, conserve et protège les films.
10.000 longs métrages et 5.000 courts métrages constituent ses archives films; de plus les collections photos et affiches ainsi que le centre documentation – bibliothèque enrichissent et complètent ce trésor. Les journalistes, étudiants et chercheurs y trouvent tous les éléments qui leur permettront d’avancer dans leur travaux.
L’autre activité fondamentale de la cinémathèque algérienne, à savoir la diffusion, a pris aussi un grand essor. C’est ainsi que 10 salles de répertoire installées à travers le pays (Oran, Sidi-Bel-Abbés, Saïda, béchar, Tiaret, Blida, Béjaïa, Constantine, Batna et Annaba) reçoivent un public fidèle et connaisseur. Ces salles qui diffusent des programmes quotidiens sont doublées au fur et à mesure d’une bibliothèque. En effet, la littérature représente un lien indispensable pour la connaissance du cinéma.
Toutes ces activités permettront à la cinémathèque algérienne dans les années à venir, grâce à un programme spécial de défense et de promotion de la production national, d’intervenir dans le champ culturel en aidant à la relance de toutes les activités cinématographiques de notre pays : diffusion, production, festivals etc…
Et ceci est d’autant plus important que le cinéma, art complet apporte la connaissance, l’émotion et aussi l’emploi. Enfin pour terminer, soulignons que la cinémathèque algérienne représente aujourd’hui le lieu incontournable pour toutes les recherches sur les cinématogaphies arabe et africaine.

* La Cinémathèque algérienne
49, rue Larbi Ben M’hidi
ALGER
Tel: (02) 73.75.48 à 50, Salle: (02) 73.82.68
Fax: (02) 73.82.46

* Centre algérien pour l’Art et l’Industrie Cinématographique (CAAIC)
Immeuble Les Asphodels
16030 Ben Aknoun – ALGER –
Tel: 78.22.55 /78.13.02/ 78.13.60
Telex: 61.361 / 61.349