Fiche Structure
CDC la Termitière – Ouagadougou (Centre de Développement Chorégraphique)
Adresse : 10 BP 677 10 Ouagadougou
Pays concerné : Burkina Faso
Téléphone(s) : 50 30 23 44 | 50 30 23 55

Français

Inauguré en décembre 2006, le Centre de Développement Chorégraphique – la Termitière de Ouagadougou a pour vocation d’être un cadre privilégié pour le développement de la danse. Il s’inscrit ainsi dans une volonté de participer au développement de la filière danse dans ses différentes articulations que sont la création, la formation, la recherche, la diffusion et les échanges.

A ce titre, le Centre :
– favorise l’essor de la création et de la diffusion d’œuvres chorégraphiques ;
– contribue à la formation de danseurs et à leur professionnalisation ;
– contribue à l’information et à la concertation des professionnels de la danse ;
– participe au développement de la recherche et à la promotion de la danse.
Outil de coopération et d’échanges culturels à vocation internationale, l’ambition est de :
– donner une chance à l’espoir placé dans le travail des chorégraphes Salia Sanou et Seydou Boro, mais aussi à celui de jeunes chorégraphes et de compagnies qui apportent de façon significative leur part au développement de la danse en Afrique,
– créer des œuvres chorégraphiques de grande qualité et selon les standards professionnels internationaux,
– offrir un espace de travail, d’échanges et de recherche sur le continent africain pour des projets chorégraphiques d’artistes burkinabè, de la sous région et du monde entier, pour qui le continent peut représenter une terre de renouvellement de la création artistique.
– accueillir et susciter toutes initiatives dans les domaines de l’organisation de manifestations chorégraphiques, de formation et de recherche ;
– réaliser et diffuser, directement ou indirectement, tout produit ou service lié à ses missions de création, de formation, de diffusion et de recherches : réalisation et production de films et de programmes audiovisuels et de publications (livres, affiches….) relatifs à la danse ainsi que la réalisation et la production de tout autre objet susceptible de promouvoir la danse contemporaine
– coopérer avec les institutions d’Etats, leurs démembrements, les collectivités territoriales ainsi que les organismes, fondations et associations, burkinabè ou étrangers, poursuivant des objectifs répondant à sa vocation.
Les infrastructures existantes et exploitables réalisées par l’Etat du Burkina Faso sur fonds de l’Ambassade de France au Burkina et mises à la disposition du C.D.C – La Termitière consistent en :
– un bloc résidence de neuf (9) chambres : entièrement équipées, ces chambres d’une capacité d’accueil pouvant varier de neuf (9) à dix-huit (18) personnes sont ouvertes aux artistes comme aux touristes,
– un hall d’accueil : cet espace polyvalent pouvant être utilisé pour des réunions, des séances de travail ou comme lieu de réceptions/restauration abrite le centre de ressources (brochures, magazines, journaux, cassettes vidéo et audio, DVD…),
– un bloc administratif : le secrétariat et le bureau de l’administration constituent le nerf névralgique pour assurer la vie du centre et une bonne coordination et exécution des activités,
– un studio/salle de spectacle : d’une superficie totale de 425 m², ce studio/ salle de spectacle entièrement équipé en son et en lumières offre des conditions optimales pour les différentes activités de formation, création, recherche et échanges. Il est doté également de gradins amovibles de plus de 250 places