Tous les articles

Tous les articles en lien avec Des dramaturges qui se pensent au monde

  • [2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »
      Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui es…
  • Eschyle à la Sorbonne : pourquoi condamner le blackface ?
    L’affaire a fait grand bruit. Le 25 mars 2019, une représentation des Suppliantes, d’Eschyle a été annulée à la suite de la mobilisation de plusieurs associations et collectifs de lutte contre la « négrophobie » ou l’« …
  • Noir(e)s, de la scène à l’atelier d’artiste
    Entretien avec Sylvie Chalaye, réalisé par Marion Guyonvarch L’exposition « Le Modèle noir, de Géricault à Matisse » qui ouvre ses portes le 26 Mars prochain au Musée d’Orsay met en lumière le rôle fondamental qu’ont …
  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • « Noire n’est pas mon métier » : les voix de seize lucioles du cinéma français
    Seize actrices françaises publient, début mai, un ouvrage de témoignages : Noire n’est pas mon métier. Elles y partagent leur expérience du racisme dans le milieu du cinéma et de la télévision. Avec ce livre, elles ont m…
  • Coup de coeur : Kalakuta Dream. Librement inspirés
    Kalakuta Dream est un spectacle en l’honneur de la pensée créatrice de Fela Kuti, qui nous apparaît sous les traits d’un passeur d’espoir et de vie à hauteur d’hommes. C’est le coup de coeur théâtre de Amélie Thérésine p…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • Cantique de l’acacia : un roman pour figurer le temps qui passe
    Acceptant de me soustraire, pour un temps seulement, à la gageure de n’observer que de loin l’actualité littéraire, je me suis résolu de plonger dans Cantique de l’acacia , le dernier roman de Kossi Efoui, auteur que j’a…
  • Olivier Py : « Au festival, on monte chaque année plus d’auteurs africains que d’auteurs français ! »
     Tout a commencé avec l’excitation de la rumeur « – Cette année, il paraît que le IN programme un Focus Afrique ! » Rumeur excitée car le théâtre africain et le Festival d’Avignon, ce n’est pas une longue histoire. C’est…
  • SAMO, hommage à Basquiat
    Samo, a tribute to Basquiat est le nouveau spectacle de la Compagnie 0,10. Une pièce de théâtre signée Koffi Kwahulé et Laëtitia Guédon, qui nous amène à la découverte d’un Basquiat aux multiples facettes. Danse, musique…
  • Jaz de Koffi Kwahulé à La Loge en janvier 2016
    Du 17 au 20 janvier, on pourra revoir Jaz de Koffi Kwahulé à 19 heures, à La Loge dans la mise en scène d’Alexandre Zeff avec Ludmilla Dado et les musiciens du Mister Jazz Band : Gilles Norman, Franck Perrolle, Louis Jef…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • « Un contexte de vassalisation culturelle »
    Les limites d’une scène théâtrale bouffée par les réseaux, toujours en quête de nouveaux territoires d’existence, surtout soucieuse de préserver son indépendance face à l’étroitesse du marché. Koulsy Lamko, écrivain, uni…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • Hommage à Marcel Zang
    Avec la disparition de Marcel Zang le samedi 21 mai 2016, c’est un dramaturge essentiel des écritures afro-contemporaines qui s’en va.Dramaturge à la langue crue et brutale, souvent râpeuse et couillue, cousine de celle …
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Un film qui réécrit l’histoire du Clown Chocolat :
    Avec Chocolat, le réalisateur Roschdy Zem s’empare du destin de Rafael Padilla. Pourtant la fiction qu’il en fait nous en éloigne et n’aborde pas frontalement la place de cet artiste noir dans le Paris de la Belle époque…
  • Un Big show à la Loge
    Pour ce Big Shoot de l’auteur franco-ivoirien Koffi Kwahulé qu’il vient de créer dans le petit théâtre de la Loge, Alexandre Zeff a choisi de convoquer le show, le big show même, avec un tandem d’acteurs magnifiques et u…
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Chocolat et la question raciale dans le théâtre contemporain
    Hasard du calendrier ou signe des temps, le film Chocolat de Roschdy Zem sort en salles le 3 février prochain après une année de débats houleux concernant la question raciale dans le monde du théâtre français. Plus d’un …
  • Chocolat, triste mélo
    Avec Chocolat, le réalisateur Roschdy Zem s’empare du destin de Rafael Padilla. Pourtant la fiction qu’il en fait nous en éloigne et n’aborde pas frontalement la place de cet artiste noir dans le Paris de la Belle époque…
  • Afrika Mandela
    Le nom de Mandela résonne comme un monument, un roc de volonté, de résistance et de patience dont la détermination a résisté au temps et a eu raison d’un ordre injuste que beaucoup avaient renoncé à changer. Pourtant Man…
  • La diva du pavé
    Drôle de sirène majestueuse, à la coiffe de Néfertiti, émergée des eaux bleues et nacrées des océans de la gloire, la diva est une Vénus d’opéra calée au fond d’une robe immense dont le drapé d’écailles azurées occupe to…
  • D’Afrique en Caraïbe
    Ecoute plus souvent Les choses que les êtres La voix du feu s’entend, Entends la voix de l’eau Ecoute dans le vent Le buisson en sanglots C’est le souffle des ancêtres -Birago Diop, Souffles- Simplicité, énergie …
  • Le personnage a-t-il une peau ?
    Pour justifier de ne pas distribuer tel ou tel acteur non-blancs dans les personnages principaux du répertoire, les metteurs en scène se réfugient derrière un curieux principe de vraisemblance. Ils prétendent redouter à …
  • Les Nègres avec Wilson mais sans Genet
    Jean Genet précise, dans la Préface inédite des Nègres, que sa pièce a été écrite pour donner l’occasion d’un « camouflet « (1) de la part des Noirs en scène aux dépens les spectateurs Blancs d’un monde bourgeois, qu’il ch…
  • Introduction générale. Question de peau, question de politique.
    En partenariat avec le Festival Avignon Off, La Chapelle du Verbe Incarné et la Compagnie Rualité, le Laboratoire SefeA a fait cet été son Université d’été autour d’une question d’actualité qui agite les scènes contempor…
  • Dieudonné Niangouna, du ring à la scène
    Du 11 au 22 novembre 2015, M’appelle Mohamed Ali, texte de Dieudonné Niangouna, mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Ce texte est…
  • « La scène doit être considérée comme un ring »
    Du 11 au 22 novembre, M’appelle Mohamed Ali mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Rencontre avec l’auteur de la pièce, Dieudonné Ni…
  • Souvenirs et murs de papier peint à fleurs suranné
    ALAIN TIMAR EST D’ABORD UN SCENOGRAPHE, il pense l’espace théâtral avant toute chose et projette sa dramaturgie dans un dispositif. Belle invention que cette boîte dans la boîte, chambre de l’enfant que se remémore le vi…
  • Aube et crépuscule
    Deux pièces de Maryse Condé étaient présentées cette été lors du Festival d’Avignon à la Chapelle du Verbe Incarné, La Vie sans fards, adaptée de son autobiographie par Eva Doumbia et La Faute à la vie, un texte que Mary…
  • Émergences caraïbe(s)
    Réflexion sur la création scénique contemporaine de la Caraïbe à travers l’analyse de la singularité archipélique du théâtre dans les Antilles, tant du point de vue des esthétiques que du point de vue des lieux et des en…
  • Le laboratoire scènes francophones et Écritures de l’Altérité (sefeA)
    COLLECTIF DE CHERCHEURS FRANCAIS ET INTERNATIONAUX animé par Sylvie Chalaye, le laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité (SeFeA) a vu le jour à Paris 3 au sein de l’Institut de Recherche en Études Théât…
  • Destination Guadeloupe en Avignon 2014
    Depuis une vingtaine d’année, se sont fait jour des expressions scéniques afro-caribéennes d’un nouveau souffle. Ces dramaturgies refusent l’enclos des identités d’assignation et revendiquent le pas de côté, le détour, a…
  • Vibration Alexis Peskine
    « Les débats sont toujours les mêmes, c’est pathétique. Il ne faut même pas les calculer, je l’ai compris depuis longtemps, il faut continuer à nous exprimer et créer nos propres structures, nos propres événements, nos pr…
  • Eva doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano
    Eva Doumbia travaille sur les formes hybrides, au précipité chimique instable, des formes qui mêlent théâtre, chant et musique live selon un dispositif de cabaret où le spectateur est invité à partager le jeu et particip…
  • Traversée aux disparus
    Rien d’étonnant à ce que Eva Doumbia choisisse en ouverture de cette Traversée aux disparus, présentée à La Criée, à Marseille en mai 2014, de mettre en scène l’autobiogaphie de Maryse Condé, une femme dont la vie est à …
  • Afro-européen
    J’ai la culture d’un Africain-Européen: je ne suis pas un Ivoirien au sens strict – d’ailleurs, lorsque je vais en Côte d’Ivoire, on remarque très vite que je ne suis plus de là-bas. À force de vivre en Occident, mon co…
  • Prologue : pour une culture de marcottage
    « Je suis adossé à l’Afrique, mais en même temps il me faut construire ici quelque chose d’inouï. Il s’agit de créer un autre espace culturel et spirituel dans l’espace où l’on est, et qui n’est pas la reconstruction no…
  • Editorial : Africultures, plus que jamais !
    100 numéros ! C’est bien sûr à la fois pour l’équipe d’Africultures une fierté et une fête, mais aussi un défi. D’une part parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de maintenir une revue imprimée. D’autre pa…
  • L’absence de diversité visible sur les plateaux de théâtre contemporains n’est pas le problème des acteurs
    La saison théâtrale a été marquée par de vives polémiques autour de la « diversité » sur les scènes françaises. Depuis les manifestations liées à l’installation performance de [Brett Bailey]le débat s’est poursuivi avec l…
  • Le jeu du Noir : entre ruse et simulacre
    La saison théâtrale a été marquée par de vives polémiques autour de la « diversité » sur les scènes françaises. Depuis les manifestations liées à l’installation performance de [Brett Bailey] le débat s’est poursuivi avec …
  • Un festin de mots pour un Shungu-Monde
    Soeuf Elbadawi propose à des auteurs, rencontrés à Limoges en 2013, un projet littéraire autour du shungu, notion fondatrice de l’être comorien. SHUNGU Un festin de lettres, recueil récemment publié aux éditions Komedit,…
  • K.A m’a  » TUER « 
    Kangni Alem de Chemin de croix est de retour, mordant, glaçant, inventif… profond. La légende de l’assassin est tissée de fines mailles sans couture apparente. Un court roman noir (213 pages) aux accents de rompol, un br…
  • Apartheid contre assimilation et totalitarisme
    Nous y voilà. Une fois de plus. En l’espace de deux semaines en France et sur deux points différents, deux hommes politiques de premier plan l’ont dit, prononcé. Pas le même mot, mais plus sûrement la même idéologie. L’u…
  • Les gens dits « de couleur » ou gens impurs
    On dit des gens de couleur qu’ils sont incompréhensibles, mystérieux, prolifiques, exubérants, protéiformes, qu’ils viennent du Sud, d’ailleurs, qu’ils ont la peau dure, tannée, avec des dents blanches, des gencives rose…
  • La Conférence des chiens
    La compagnie Théâtre Inutile, en compagnonnage avec l’auteur Kossi Efoui, dévoile cette semaine leur nouvelle création, l’histoire d’un enfant appelé à qui revient de la société des animaux pour raconter aux Hommes ce qu…
  • CirkAfrika 2 de Soweto à Harlem : un rêve d’Afrique qui réinvente le cirque
    Le cirque a toujours convié au voyage et au rêve, c’est sa nature profonde puisqu’il offre le spectacle du dépassement de soi, il dessine sur la piste les contours d’une humanité capable de s’élever au plus haut par la f…