Tous les articles

Tous les articles en lien avec Chronique des jours de cendre

  • Mia Couto historien ou fictioniste ?
    La parution des deux premiers tomes de la trilogie intitulée As areias do imperador (Editions Caminho) (1) semble marquer un tournant dans l’oeuvre de Mia Couto. En effet, celle-ci est  principalement composée de textes …
  • Histoires rêvérées de Mia Couto
    Dans Terre somnambule, sans doute son roman le plus connu, écrit en 1992, l’auteur mozambicain Mia Couto disait : « Écrire, c’est apprendre aux gens à rêver ». Quelques années plus tard, c’est justement ce à quoi il s’attè…
  • Quelle place pour les cultures africaines dans les médias français ?
    Avec le lancement de médias tels que Le Point Afrique, Le Monde Afrique, Canal + Afrique ou encore AfricaNews, filiale de la chaîne Euronews, le monde des médias français signale son appétence pour le continent. Est-ce à…
  • Poisons de Dieu de Mia Couto
    Sidonio Rosa, médecin « Portugais nouveau venu » arrive à Villa Cacimba, bourgade d’Afrique frappée d’une épidémie de méningite. Il y soigne surtout Bortolomeu Sozinho, un vieux mécanicien-marin à quai, reclus dans une cha…
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • José Eduardo Agualusa et Mia Couto ré-enchantent le monde
    Les écrivains mozambicain Mia Couto et angolais José Eduardo Agualusa sortent leurs deux derniers romans en France. L’occasion de faire dialoguer ces deux piliers de la littérature africaine lusophone.Interviewer José Ed…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Le Dernier vol du flamant rose
    Indépendant en 1975, le Mozambique a subi jusqu’en 1992 seize années d’une terrible guerre civile entretenue par les régimes d’apartheid de Rhodésie et d’Afrique du Sud, et qui a fait un million de morts. L’ONUMOZ fut al…
  • « Nobody comes with solutions; it’s impossible »
    After making several short films, this is your first feature. You have chosen a very difficult story for your first feature film, because Mia Couto’s writing is highly fantastical. How did this project come about and wha…
  • « Personne ne peut venir en apportant les solutions »
    Après avoir réalisé plusieurs courts, vous réalisez là votre premier long métrage. Vous avez choisi pour cela une histoire très difficile : l’écriture de Mia Couto est totalement fantastique ! Quelle idée aviez-vous en t…
  • Mia Couto ou l’art du conte
    Il n’est plus possible aujourd’hui d’ignorer Mia Couto. A l’occasion de la sortie de O fio das missangas, Pierrette et Gérard Chalendar proposent dans cette nouvelle contribution une exploration de la langue si originale…
  • Une vision circulaire
    De l’écrivain mozambicain Mia Couto vient de paraître un livre pour enfants, Le Chat et le noir (1), occasion de revenir sur les relations entre littérature et enfance, et un roman, Chronique des jours de cendre, (4) sur…
  • Chronique des jours de cendre
     » Ce qui est triste c’est de mourir de la mort d’un autre. C’est-à-dire : chacun possède sa propre mort, unique et exclusive comme la vie. C’est le moment ultime qui nous est destiné. Mais, parfois, par erreur, une autre…
  • L’ingénu de Harlem
    En 1942, Langston Hughes écrit régulièrement dans le Chicago Defender. Dans ces chroniques qui sont autant de prises de position politiques apparaît alors le personnage de Jesse B. Semple ou Simple qui devient l’un des p…
  • L’esprit des eaux
    Inscrit dans le temps présent et dans un temps mythique, ce court roman déploie dans un registre satirique une réalité politique sordide dont la chute est rendue inéluctable par le recours au mythe de Cassandre. Sur la p…
  • Editorial
    On a cru pendant longtemps que ces livres impénétrables répondaient à des idiomes oubliés ou reculés. Il est vrai que les hommes les plus anciens, les premiers bibliothécaires, se servaient d’une langue toute différente …
  • Les trajectoires de la littérature mozambicaine
    Filiation poétique José Craveirinha occupe une place centrale dans la littérature mozambicaine. Né le 28 mai 1922 à Lourenço Marques (aujourd’hui Maputo), d’un père portugais et d’une mère ronga, il est considéré comme …
  • Une littérature émancipée
    Quelles sont les tendances actuelles de la littérature mozambicaine ? Elles sont diverses mais reflètent les tendances observables depuis une dizaine d’années. A savoir : une poésie plus personnelle, intimiste, portée s…
  • Le portugais langue africaine… à l’exemple du Mozambique
    Adopté comme langue officielle par les PALOP au moment des indépendances dans un souci d’unité nationale, le portugais est surtout une langue de promotion sociale : langue des élites urbaines et des gouvernements. Le cho…
  • Mia Couto ou la fable du chaos
    « Qu’est- ce que le destin sinon un doux ivrogne conduit par un aveugle » Mia Couto »Je suis né au Mozambique, dans la ville de Beira où j’ai vécu jusqu’en 1971. Je suis fils d’une famille portugaise et j’ai fait mes étude…
  • Impulsion et foisonnement de la peinture mozambicaine
    Malangatana Valente Mgwenya (1936-1994) est sans conteste une des figures marquantes de la peinture mozambicaine contemporaine, en termes d’innovation, d’engagement et de création. En termes d’héritage et de filiation, i…
  • La guerre est en nous
    Quel est le statut de la langue portugaise en Angola ? Le portugais est en train d’écraser toutes les langues africaines, ce qui n’est pas le cas au Mozambique. Dans un premier temps, l’Angola était lié au Brésil, ce qu…
  • Une littérature en devenir
    Les conséquences dramatiques de la colonisation – absence de structures économiques et éducatives (en 1950, plus de 90% de la population était analphabète), développement tardif de l’imprimerie – puis les conflits qui on…
  • Visions d’ailleurs, visions intérieures
    Ecrivain de langue portugaise, Mia Couto est né au Mozambique en 1955. Engagé aux côtés du Frelimo dans la lutte pour la libération du joug colonial portugais, il a été directeur de l’agence d’information du Mozambique, …
  • Bibliographie de Mia Couto
    Deux ouvrages de Mia Couto sont actuellement disponibles en français : Terre Somnambule, Ed. Albin Michel, 1994, 252 p., 140 FF Les baleines de Quissico, Ed. Albin Michel, 1996, 239 p. 120 FF. A varanda do frangipani,…
  • Le Brésil noir au cinéma
    A l’initiative de l’Association Racines noires, l’excellente rétrospective du cinéma afro-brésilien présentée au festival de Milan a fait une escale à Paris au Forum des Images du 31 mars au 4 avril. Une occasion d’abord…