Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le roman en Côte d’Ivoire : une écriture « nzassa »

  • [VIDEO] La littérature sur le génocide des Tutsi au Rwanda
    Une quantité considérable de textes ont été produit après ce génocide. Certains cherchent à l’expliquer bien sûr, c’est le cas d’essais plus théoriques comme des livres d’histoire ou de sciences politiques. D’autre, …
  • En compagnie des hommes
    Le virus Ebola, l’une des maladies les plus craintes du XXI siècle, est au cœur du dernier livre de l’écrivaine franco-ivoirienne Véronique Tadjo. En compagnie des hommes, sorti en août 2017 chez les Editions Don Quichot…
  • Mûrier triste dans le Printemps arabe
    Tahar Bekri a sorti, en avril 2016, chez Al Manar, son dernier recueil de poèmes, au titre évocateur, Mûrier triste dans le Printemps arabe, accompagné d’acryliques de Jean-Michel Marchetti.Les poèmes de Tahar Bekri comp…
  • Nous sommes Bassam et bien plus
    Nous sommes Bassam et bien plus La vie n’est pas à prendre çà et là Le sang n’est pas à répandre à tout vent Vous le savez si bien Vous qui croyez en votre Dieu Qui ne peut être un Dieu de haine et de mort A moins …
  • « Une réflexion sur le présent de l’Afrique ou des Afriques « 
    Née en France, Seloua Luste Boulbina grandit dans l’Alger de l’après indépendance et poursuit des études de philosophie et de Sciences Politiques à Paris (agrégation, doctorat, habilitation à diriger des recherches). Thé…
  • A quoi sert la poésie ?
    J’ignore ce que peut la poésie même si je ne peux me passer d’en produire et d’en consommer. Production et consommation si singulières, différentes de celles, marchandes, qui caractérisent le monde au XXIe siècle. Le pou…
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier, Directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en -Yvelines, nous parle des activités de la Maison qu’il dirige depuis 2002, des passerelles entre la poésie et les autres arts et de la place de la…
  • Poésie. « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez Le Manteau et la Lyre, Obsidiane.Africultures. Pourriez-…
  • « L’insoumission et la faim furieuse de bonheur »
    Maxime N’Debeka est dramaturge, nouvelliste, romancier et poète congolais. Il vient de publier Toi le possible chimérique suivi de Les divagations de rêveur insomniaque chez la nouvelle maison d’édition française Le Mant…
  • Y a-t-il une vie avant la mort ?
    Ce texte en guise de manifeste mêle les voix poétiques de Tanella BONI, Célia ELAME, Denis POURAWA, Yvon LE MEN, Rohan HOUSSEIN et Marc Alexandre OHO BAMBE, sur une idée originale de ce dernier. Cette question, brutale e…
  • « La poésie a sa place partout »
    Jacques Fournier est directeur de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), initiateur du festival PoésYvelines et de deux prix de poésie. Il nous parle de la place de la poésie aujourd’hui et des passere…
  • L’Afrique à l’honneur
    Pour la première fois, plusieurs éditeurs africains présentent leurs ouvrages au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, du 26 novembre au 1er décembre.Des albums en français et en kinyarwanda, des syllabai…
  • Tahar Bekri/Annick Le Thoër, La nostalgie des rosiers sauvages
    La nostalgie des rosiers sauvages est le dernier livre du poète Tahar Bekri, paru en juin 2014, avec des acryliques d’Annick Le Thoër, chez Al Manar, éditeur auquel il est resté fidèle depuis quelque temps.Tahar Bekri es…
  • Lire en été 9. Métaspora, Essai sur les patries intimes de Joël Des Rosiers
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en août, vous conseille chaque semaine quelques œuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Poète, essayiste et psyc…
  • Lire en été 2 : L’Afrique entre soleil et volcan
    L’été est souvent l’occasion de prendre davantage le temps de lire. Africultures, jusqu’en aout, vous conseille chaque semaine, quelques oeuvres parues ces derniers mois et de grands entretiens. Belle lecture. Angèle …
  • Le passé se mêle au présent
    Écrivain, Véronique Tadjo était au Rwanda le 7 avril dernier pour les commémorations du génocide des Tutsis. Elle y a rencontré de jeunes auteurs. Pour Africultures, elle témoigne de ce retour au pays des mille collines,…
  • In Memoriam : Yaya Savané
    Dans la nuit du 25 au 26 avril 2014, Yaya Savané s’est éteint à Paris. Né en 1950 à Daloa (Côte d’Ivoire), historien et anthropologue, auteur de nombreux articles sur le patrimoine et le musée, ancien Conservateur en che…
  • Frédéric Bruly Bouabré : La lettre, l’esprit et le dessin.
    Frédéric Bruly Bouabré a quitté les siens à Abidjan (Yopougon), le 28 janvier 2014. Né au tout début des années 1920, probablement en 1923 (1), il vivait et travaillait à Abidjan. Il était sans doute l’un des deux artist…
  • Mandela n’existait pas
    Mandela n’existait pas pour nous. Ou très peu. Contrairement à la Guinée de Sékou Touré, par exemple, qui abrita Nelson Mandela au début des années 60 ou au Bénin qui sous le régime militaro-marxiste de Mathieu Kérékou a…
  • Poésie de Palestine
    Vient de paraître, chez Al Manar, Poésie de Palestine, anthologie rassemblée par Tahar Bekri (1) qui donne à lire dix poètes de la Palestine d’aujourd’hui.En 2010, après un voyage en Palestine, Tahar Bekri avait publié S…
  • Ici commence Ici de Sony Labou Tansi
    Vient de paraître aux éditions Clé à Yaoundé, au premier trimestre de l’année 2013, Ici commence Ici, recueil de dix-sept poèmes de Sony Labou Tansi. Quelques mois après sa disparition, le 14 juin 1995, paraissait Poèmes…
  • Léopold Congo-Mbemba ou le chant ininterrompu
    Il n’avait pas encore fini de signer son dernier recueil, Magies, paru chez Présence Africaine en 2012. Il avait le devoir de faire entendre sa voix. Léopold Congo-Mbemba (16 novembre 1959 – 16 février 2013) s’en est all…
  • Gaïac
    La première fois que je lus le titre du livre de Joël Des Rosiers, Gaïac (1), dans une allée du Salon du livre de Paris, au stand du Québec, j’oubliai le c final, je pensai à la Terre mère (Gaïa (2)) mais il n’en était r…
  • Au souvenir de Yunus Emre
    Le dernier livre de Tahar Bekri, Au souvenir de Yunus Emre (1) s’inscrit dans le sillage du précédent recueil paru en 2011, Je te nomme Tunisie, dans lequel, poursuivant la quête de la liberté dans un pays au tournant de…
  • Le (néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers
    Dans Le (néo)colonialisme littéraire, Vivan Steemers étudie les trajectoires remarquables de quatre romans à travers leur édition et leur réception : L’Enfant noir du Guinéen Camara Laye (Plon, 1953), Le Pauvre Christ de…
  • L’imaginaire et l’écriture à plusieurs voix : Glissant et « la terre magnétique ».
    Il y a, chez Édouard Glissant, une manière d’écrire le monde à plusieurs mains. De nombreux écrivains et penseurs redoutent cette expérience qui ne semble pas, pour mille et une raisons, leur convenir. Ici, dans cette av…
  • Mondialité de Glissant
    François Noudelmann est professeur à l’Université de Paris 8, régulièrement « visiting professor » aux États-Unis (Johns Hopkins University, New York University), et producteur de l’émission « Je l’entends comme je l’aime » …
  • Quand l’Afrique est un marché… littéraire !
    Alors même que les éditeurs africains se regroupent pour mieux diffuser leurs livres au niveau panafricain et international, les francophones à travers Afrilivres et les anglophones avec African Books Collective, la sort…
  • Terres d’Afrique
    Terres d’Afrique (1), rassemble des textes d’une quarantaine d’auteurs d’horizons divers, reconnus ou non, classés par ordre alphabétique, de Kouméalo Anaté à Pavie Zygas. Parfois, les notices biographiques sont brèves (…
  • Je te nomme Tunisie
    Paru chez Al Manar, éditeur auquel le poète reste fidèle (1) depuis 2002, Je te nomme Tunisie (2) est le nouveau recueil de poèmes de Tahar Bekri. Au moment où la Tunisie se réveille, au début d’un printemps qui n’en fin…
  • Fespaco 2011: a festival under threat
    The awards attributed during the 22nd edition of the Fespaco (26 February-5 March 2011) reflect the festival selection. To varying degrees, this combined auteur and popular cinema, two categories that are subject to nume…
  • Fespaco 2011 : un festival menacé
    Le palmarès de la 22ème édition du Fespaco (26 février – 5 mars 2011) est à l’image de sa sélection, combinant à divers degrés cinéma d’auteur et cinéma populaire, deux catégories sujettes à de nombreux malentendus et qu…
  • Fespaco 2011: Un festival a rischio
    l palmarès della 22° edizione del Fespaco (26 febbraio-5 marzo 2011) è ad immagine della sua selezione, combinando a vari livelli cinema d’autore e cinema popolare, due categorie soggette a numerosi malintesi e che spess…
  • Ahmadou Kourouma ou la confusion de deux ordres
    Le rire est son idiolecte. Il pouffe en guise de réponse, glousse quand on l’interroge, s’esclaffe dès qu’on se prépare à le contredire. C’est l’adulte qui, une fois encore, se révèle être la parfaite incarnation bergson…
  • « Le temps est venu, pour l’Occident de cesser d’ignorer l’histoire »
    Le témoignage et la vision d’un éditeur afro-antillo-guyanais né juste avant les indépendances : enfance africaine, découverte de Césaire, identité mosaïque, éditeur noir à Paris.Vous êtes un éditeur reconnu à Paris. Vou…
  • Pour une coopération multiculturelle dans un monde globalisé
    En marge d’une réunion de philosophes organisée à l’Université Autonome de Mexico en novembre 2010, j’ai rencontré Koulsy Lamko, artiste polyvalent qui vit et travaille au Mexique depuis 2003. Au Centre historique de Mex…
  • Jour J en Côte d’Ivoire : La démocratie ne se résume pas à une élection
    Historique est cette élection, comme le rappellent les médias occidentaux. Mais aucune démocratie ne se résume à une élection. Si transparente soit-elle, une élection présidentielle ne peut être que le début d’un long pr…
  • Le labyrinthe de la mélancolie
    Lors du dernier salon du livre de Paris, j’ai participé à certains débats autour des cinquante ans des indépendances africaines. J’ai pris part à des discussions. Mais sans aucun élan. Le Cœur n’y était pas. Quand je reg…
  • Jean-Pierre Dozon : une saison africaine
    Jean-Pierre Dozon expose quelques moments-clefs de son parcours « africaniste ». C’est en Côte d’Ivoire qu’il a principalement appris et exercé son métier d’anthropologue en travaillant sur les différentes thématiques qu’i…
  • « J’ai demandé à l’Afrique qu’elle soit mon institutrice »
    Dans cet entretien, Georges Balandier parle de sa découverte de l’Afrique « comme un nouveau commencement » ; des rencontres qui l’ont marqué, de ses recherches sur les villes africaines. Mais la tâche intellectuelle doit …
  • Introduction au dossier « Penser l’Afrique : Des objets de pensée aux sujets pensants »
    Par-delà les modes et les événements, la tâche de penser l’Afrique (1) est ici abordée comme question de fond, et un seul numéro d’une revue qui, d’ordinaire, se préoccupe de la reconnaissance de la pluralité des express…
  • Lettres à l’Indigène
    Tout commence à la place Saint Sulpice où a lieu en juin, à Paris, le Marché de la poésie. Le poète y croise, de manière fulgurante, une étrangère qui devient, du jour au lendemain :  » une expérience affective, un objet …
  • La soif des oasis
    L’oasis est sans doute le lieu de l’eau et de la verdure, peut-être un paradis dans le désert. Mais qui sait ce qui se passe alentour ? Connaît-on l’histoire de ce lieu, les rêves et l’imaginaire autour de l’eau et de so…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • Les soleils des indépendances, un roman fondateur
    À l’occasion du cinquantenaire des indépendances, le salon du livre invite quatorze écrivains des quatorze pays de l’ancien empire colonial français (1). Les Soleils des indépendances, premier roman de l’Ivoirien Ahmadou…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • D’un PANAF à l’autre : sauver les mémoires et partager dans la durée
    De retour d’Alger, l’écrivaine ivoirienne Tanella Boni livre ses impressions sur le Festival culturel panafricain d’Alger (PANAF) 2009 qui s’y est tenu du 5 au 20 juillet.Le lundi 20 juillet 2009, les lampions se sont ét…
  • Ouverture du deuxième Festival culturel Panafricain d’Alger
    Comme le dit la bande annonce, « 40 ans après, le PANAF revient à Alger ». Ce deuxième PANAF, du 5 au 20 juillet 2009, est dédié à la mémoire de Miriam Makéba (1932-2008). La cérémonie officielle d’ouverture a eu lieu le d…
  • « La poésie me permet de souffler un peu et de reprendre du courage »
    Monique Mbeka Phoba, connue comme réalisatrice de documentaires, publie son premier recueil de poèmes, Yemadja*.Vous êtes réalisatrice de documentaires depuis 18 ans. En poésie, il s’agit de votre premier recueil, même s…
  • « La poésie est un acte radical d’affirmation et de transformation »
    Parlons maintenant de poésie. Dans votre œuvre, la poésie n’est pas seule, elle chemine avec la prose et avec d’autres formes d’art. Mais quelle place pour la poésie parmi cette cinquantaine de livres publiés à ce jour…
1
2
3
4